Béton armé

Publié le 1 Avril 2015

Créneau du soir et hop, une petite dent de Crolles, la première du mois d'avril. Peut-être une des dernières à skis. Ca porte durant les 200 m de dénivelé en forêt (en même temps un peu raide, 1300 m d'altitude, plein sud, à cette date...) mais on chausse juste à la sortie, au bas de la prairie. Et là : il est 19h, à 1400 m d'altitude, début avril. Il y a bien eu un peu de soleil l'aprem et pourtant... la neige est béton. Béton de chez béton. Avec les allumettes, l'absence de crampons et probablement l'absence de marches dans la traversée pour accéder au pas de l'Oeille, déjà que j'accroche à peine dans la prairie à 25°...

Je laisse tomber et file à Pravouta.

Petit coup orangé à l'horizon et pis c'est tout

Petit coup orangé à l'horizon et pis c'est tout

J'ai vraiment bien fait. La neige est du béton armé.

J'ai bien eu un rayon de soleil à la sortie de la forêt mais au final, ce sera du gris avec un tout petit liséré à l'horizon. Je sors sur le dôme sommital dans le vent.

Summit !

Summit !

Il ne reste plus qu'à plier et à rentrer. Ski d'une piètre qualité, surtout avec l'ensemble que j'ai au pied. On reparlera de tout ce matériel en temps voulu mais entre mes skis light à 1800 g (Dynastar PDG) et 65 au patin et les skis les plus légers du marché, 400 g de moins la paire, il y a déjà une belle différence en terme de skiabilité.

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost 0
Commenter cet article

MonCahierNature 03/04/2015 19:49

Houllaa ! C'est l'arête des Bosses ce dôme !

lta38 03/04/2015 22:32

Figure-toi que j'y ai pensé en voyant la photo.