Finalement (II)

Publié le 4 Avril 2015

 

Finalement, on ne s'en sort pas mal. Comme quoi, rien n'est jamais acquis, rien n'est jamais perdu. La période de praticabilité continue de la dent de Crolles se termine en moyenne au 31 mars. C'était un constat que j'avais établi avant ces derniers (bons) hivers, lorsque la route était déneigée jusqu'au col (du Coq). Avec un nouveau parking 200 m plus bas, je reste sur cette observation mais en tenant compte sans doute de quelques interruptions sur la route. Cet hiver avait très mal démarré. J'avais même titré qu'il n'avait commencé que le 17 janvier. Et pourtant, la Dent a encore quelques jours devant elle le 4 avril.

On porte sur le sentier de la Gorgette dans sa partie forestière puis on chausse vers 1450 m

On porte sur le sentier de la Gorgette dans sa partie forestière puis on chausse vers 1450 m

C'est un petit retour de l'hiver depuis quelques jours. D'abord du froid puis un peu de neige. En-dessous de 1500 m elle est hyper mouillée et a du mal a tenir sur les surfaces chaudes mais la quantité est homogène jusqu'au sommet : une vingtaine de centimètres reposant sur un fond humide, légèrement revenu. Parfait pour ne pas zipper.

L'imposante corniche sommitale ; environ sept mètres de haut

L'imposante corniche sommitale ; environ sept mètres de haut

Malgré la neige qui tombe, la visibilité est bonne et la nivologie stable. Je pousse jusqu'à la croix, tout en peaux malgré des peaux pas tout à fait adaptées aux skis du jour.

Bibi et la CroixBibi et la Croix

Bibi et la Croix

Et la descente ? Bien bonne. C'est ma dizième dent à skis depuis le premier janvier et sans doute une des meilleures en terme de qualité de ski dans le pas de l'Oeille.

Un pas de l'Oeille quasi parfait
Un pas de l'Oeille quasi parfait

Un pas de l'Oeille quasi parfait

Dommage que j'ai oublié le masque. Ca le fait bien dans le petit couloir mais en traversant pour rejoindre le talweg dominant le col des Ayes, je retrouve la neige poussée par le vent du nord en plein visage et fais la grimace.

 

Pas mal du tout ces "petits" skis made in Chartreuse

Pas mal du tout ces "petits" skis made in Chartreuse

Déchaussage à la barrière ; la petite couche de fraîche humide commence à tenir sur la route et permet de garder les skis sur les petites interruptions d'enneigement continu entre 1200 et 1300 m d'altitude. La der ou pas ?

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost 0
Commenter cet article

Le jouy 06/04/2015 14:15

Monté tard à Chamechaude pour attraper l'éclaircie de fin de journée annoncée : bingo après 1H30 d'attente dans la grotte sous les cables : à 18h, soleil et super neige (20-40 avec accus) et peu de traces voir pas du tout dans l'axe sous les paravalanches!

lta38 06/04/2015 18:26

J'ai entre-aperçu cette éclaircie lors d'une nouvelle dent hier soir (éclaircie qui n'est pas venue jusque sur mon sommet préféré)