Sur le balcon de Chamechaude

Publié le 21 Avril 2015

Une grosse demie-heure de marche depuis le parking au niveau du gué sur la route de l'Emeindras et on débouche dans la clairière de l'Emeindras.

Le royaume des crocus

Le royaume des crocus

Chamechaude, le motif principal (avec les fleurs)

Chamechaude, le motif principal (avec les fleurs)

Les fleurs et la Dent (de Crolles) qu'on va pouvoir fréquenter en baskets

Les fleurs et la Dent (de Crolles) qu'on va pouvoir fréquenter en baskets

Un endroit parfait pour la pause pique-nique et c'est parfait puisque c'est pile l'heure. Quelques jonquilles pointent leur nez. D'ici dix jours, la prairie sera toute jaune. Peut-être l'occasion de revenir pour un coup du soir.

Après quoi, nous nous remettons en route en passant par le col de l'Emeindras et en prenant la direction du habert de Chamechaude. Sur le sentier plein est à seulement 1500 m d'altitude, il y a encore quelques névés à traverser.

Belle vue sur la prairie d'où nous venons et sur Belledonne, encore hivernale

Belle vue sur la prairie d'où nous venons et sur Belledonne, encore hivernale

Une belle forêt qui se réveille de l'hiver

Une belle forêt qui se réveille de l'hiver

Chamechaude : au plus près

Chamechaude : au plus près

La descente par le chemin sous le habert est très sympa jusqu'à ce qu'on trouve des bûcherons en train de travailler. Là, il faut un peu s'orienter pour retrouver le sentier parmi les restes des coupes ; du coup, comme la forêt est très avenante, on tire droit. Par un petit coup d'oeil à la carte, on finit par "tomber" pile sur la voiture, bouclant ainsi un joli circuit facile avec les enfants, d'environ 500 m de dénivelé. A faire d'ici une dizaine de jours pour profiter encore plus de l'arrivée du printemps à ces altitudes.

Rédigé par lta38

Publié dans #balade

Repost 0
Commenter cet article