L'arête à Jojo (II)

Publié le 14 Mai 2015

Réalisée en express l'an dernier, je n'avais pas été conquis mais je l'avais rangée dans les escalades faciles à faire avec mes filles. Me voici donc de retour avec Stella avant les précipitations du soir et l'hiver du lendemain.

Après quinze minutes de marche on attaque l'arête qui émerge tout juste de la forêt.

Les premières longueursLes premières longueurs

Les premières longueurs

Un rocher parfois agréable

Un rocher parfois agréable

Tout en bas, la ville. Les premiers nuages approchent et nous offrent un peu de fraîcheur dans le cagnard ambiant

Tout en bas, la ville. Les premiers nuages approchent et nous offrent un peu de fraîcheur dans le cagnard ambiant

Après une petite dizaine de longueurs en 3, on débouche sur la sente qui mène au sommet.

Descente par le sentier classique

Descente par le sentier classique

Puis droit dans la combe est qui doit nous faire gagner une bonne demie-heure

Puis droit dans la combe est qui doit nous faire gagner une bonne demie-heure

 Au final, quelques atouts (proximité, difficulté, continuité) mais aussi des défauts (cadre, escalade en elle-même) qui font de cette voie à mon avis la moins belle des voies faciles de Chartreuse : Chalves sud, Néron, Charmant Som par les dalles et même aiguille de Quaix.

On termine par une bonne glace au Sappey avec l'ami Dan et sa petite famille venus eux-aussi profiter de cette dernière journée d'été.

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0
Commenter cet article