Au paradis (II)

Publié le 3 Août 2015

Lever 7h. Il fallait dormir un peu. On a finalement laissé tomber la fameuse voie "Miss-tique" en face est du Moine, au moins aussi belle que le Druide paraît il. Thib' préfère y aller en pleine forme et pas le lendemain d'une grosse journée et moi j'ai la peau des doigts bien râpée et je n'ai pas envie de subir cette voie de niveau égal à celle de la veille mais un peu plus longue. Je préfère progresser encore en granit. Donc réveil un peu plus tardif et direction l'arête sud du Moine pour faire une voie bien méconnue, trouvée sur les cahiers du refuge et qui nous tente bien : "les chemins de traverse" aux pinacles du Moine. cru Piola/Strappazzon, annoncée par le guide suisse comme une très belle et longue course d'arêtes... On se déleste de quelques coinceurs (bien que ne sachant pas trop le matériel requis) et on se dirige vers l'attaque qui se situe un peu à gauche de "Méphisto".

Trois longueurs (5c++ ; 6a+ ; 6a) amènent à l'arête où l'on pnse que les difficultés seront peu soutenues. Certes, ce n'est pas la continuité d'une grande face mais ça grimpe. Toujours entre 5c et 6b. Quelques spits sont placés très judicieusement, soit lors de passages en dalle, soit pour indiquer l'itinéraire. Quelle classe ces ouvreurs ! On aurait pu se passer des trois spits le long de la fissure du crux en 6b mais c'était sans doute pour rassurer dans ce passage bien athlétique et on prend.

Au final, une course splendide que nous conseillons vivement. L'approche se fait bien en baskets en ce moment et pour descendre, on n'a fait que le premier rappel. Pour la suite, on a fait "les porcs" comme le dit Thibaut et traversant des vires et un couloir, quelques pas de désescalade et hop, un bon quart d'heure de gagné pour le retour au Couvercle.

La voie ? Douze longueurs, rien à jeter malgré un peu de lichen par endroit mais point gênant. Trois rappels intermédiaires pour les manip et une sacrée ambiance. Sans parler du cadre face aux Jorasses et au mont Blanc. Encore un petit coin de Paradis !

Ca vaut bien un petit topo.

"Les chemins de traverse" aux trois pinacles du Moine, TD+ 6b (6a+ obligatoire), 450 m. Prendre un jeu de friends C3 et C4 jusqu'au n°2 et quelques câblés (facultatifs).

Quelle vue au réveil !!! (Grandes Jorasses)

Quelle vue au réveil !!! (Grandes Jorasses)

Quelle vue depuis le collet qui permet de basculer dans la combe des Pinacles !!!

Quelle vue depuis le collet qui permet de basculer dans la combe des Pinacles !!!

L1 (5c+++) et son pas de dalle. On retrouve le soleil.

L1 (5c+++) et son pas de dalle. On retrouve le soleil.

L2 (6a+) puis L3 (6a, photo Thib')L2 (6a+) puis L3 (6a, photo Thib')

L2 (6a+) puis L3 (6a, photo Thib')

L4 : 5c splendide !

L4 : 5c splendide !

L5 : 5c "sur le fil". Pas grand chose pour les pieds mais des mains solidesL5 : 5c "sur le fil". Pas grand chose pour les pieds mais des mains solides

L5 : 5c "sur le fil". Pas grand chose pour les pieds mais des mains solides

L6, après le rappel. 5c sur le topo, petit 5b sur le terrain. On avance vite.

L6, après le rappel. 5c sur le topo, petit 5b sur le terrain. On avance vite.

La même, depuis le relais supérieur. Quelle vue !

La même, depuis le relais supérieur. Quelle vue !

L8 qui passe astucieusement en face ouest. 5c sur le papier, pas si facile.

L8 qui passe astucieusement en face ouest. 5c sur le papier, pas si facile.

L9 : encore un 5c sur l'arête. Une voie très homogène avec quelques pas plus durs jusqu'au 6b.

L9 : encore un 5c sur l'arête. Une voie très homogène avec quelques pas plus durs jusqu'au 6b.

La même, dans l'autre sens. Chacun son tour pour la vue.

La même, dans l'autre sens. Chacun son tour pour la vue.

L10 : très belle longueur facile. Le 5c est court

L10 : très belle longueur facile. Le 5c est court

La même vue d'en-haut et au-dessus du gendarme appelé le "cigare"

La même vue d'en-haut et au-dessus du gendarme appelé le "cigare"

Ultime longueur en 6a avec un passage coriace

Ultime longueur en 6a avec un passage coriace

La fin des difficultés

La fin des difficultés

Retour sur la mer de Glace (crampons inutiles)

Retour sur la mer de Glace (crampons inutiles)

D'où l'on voit la face ouest du Moine de la veille (le Druide)

D'où l'on voit la face ouest du Moine de la veille (le Druide)

Le topo de la voie

Le topo de la voie

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0
Commenter cet article