Brame 2015 (XVI) : le concert

Publié le 30 Septembre 2015

Cette fois-ci, c'est au tour de Stella. Et elle est motivée pour aller aux deux affûts et notamment celui d'en-haut, le plus beau, mais qui nécessite une longue marche avec des portions raides hors sentier en forêt. Elle est prévenue mais veut y aller quand même. 

C'est parti pour la grande aventure, tenue de rigueur

C'est parti pour la grande aventure, tenue de rigueur

A peine arrivés sur le secteur du bas, ça brame très fort. Il y en a trois au niveau de l'affût. Nous restons cachés derrière un arbre et écoutons. L'un d'entre eux se rapproche. Il est accompagné de trois biches. La photo est très mauvaise et recadrée pour virer l'arbre flou à gauche qui occupe près de la moitié du cadre mais l'essentiel est ailleurs : Stella observe à l'oeil nu de près son premier cerf en train de bramer.

Le premier brame visuel de Stella. Un douze cors croisé l'an dernier au même endroit.

Le premier brame visuel de Stella. Un douze cors croisé l'an dernier au même endroit.

Lorsqu'il se déplace, nous poursuivons notre chemin vers l'affût du haut en croisant un cerf dans les fougères. Il nous a repéré. D'autres brament en contrebas et après un peu d'attente, il faut choisir entre attendre encore et monter. Nous montons. L'air est de plus en plus frais. Ca brame un peu tout le long de la marche. L'ambiance est au rendez-vous.

Au passage, nous croisons ce neuf cors dissymétrique

Au passage, nous croisons ce neuf cors dissymétrique

Ca sent l'automne côté couleurs

Ca sent l'automne côté couleurs

Lorsque nous arrivons à l'affût, c'est un véritable concert auquel nous avons droit avec six cerfs à moins de cent mètres. Cela va durer toute l'après-midi. Il fait froid mais Stella fait preuve d'une patience remarquable.

Ca caille sévère dans l'affût

Ca caille sévère dans l'affût

Prêt

Prêt

La patience est récompensée à 18 heures lorsqu'un jeune cerf arrive du bas et reste un  quart d'heures dans la fenêtre de l'affût. Statique, il écoute. Peut-être le maître des lieux qui n'arrête pas de bramer à moins de cinquante mètres. Au bout d'un moment, un fracas de branches, le voilà. Malheureusement, il passe en courant derrière un autre cerf qu'il chasse et les deux disparaissent en un éclair. Pas eu le temps de voir si c'était le 15 cors de l'autre jour.

J'étais parti léger avec seulement le 70-200 f/2,8 L et le multi 1,4x (version III) utilisé ici. Je trouve que l'image perd en contraste. Même topo sur la photo du neuf cors un peu plus haut. Il s'agit de la version I du 70-200, utilisé à pleine ouverture certes mais quand même. Il paraît que ce n'est pas mieux avec la version stabilisé mais en revanche, vraiment très bon avec le dernier 70-200 f/2,8 L IS II. Photo Stella. Une image que je n'aurais jamais pu faire (comme celle du 15 jeudi dernier) sans un élagage réfléchi de branches parasites.

J'étais parti léger avec seulement le 70-200 f/2,8 L et le multi 1,4x (version III) utilisé ici. Je trouve que l'image perd en contraste. Même topo sur la photo du neuf cors un peu plus haut. Il s'agit de la version I du 70-200, utilisé à pleine ouverture certes mais quand même. Il paraît que ce n'est pas mieux avec la version stabilisé mais en revanche, vraiment très bon avec le dernier 70-200 f/2,8 L IS II. Photo Stella. Une image que je n'aurais jamais pu faire (comme celle du 15 jeudi dernier) sans un élagage réfléchi de branches parasites.

Retour à la tombée de la nuit où Stella s'écrit "oh regarde !" en apercevant à travers la forêt les montagnes complètement rougies par les derniers feux.

Grosse activité cet après-midi. C'est ici le cinquième jour du pic du brame. La suite demain.Retour à la tombée de la nuit où Stella s'écrit "oh regarde !" en apercevant à travers la forêt les montagnes complètement rougies par les derniers feux.

Grosse activité cet après-midi. C'est ici le cinquième jour du pic du brame. La suite demain.

Retour à la tombée de la nuit où Stella s'écrit "oh regarde !" en apercevant à travers la forêt les montagnes complètement rougies par les derniers feux.

Grosse activité cet après-midi. C'est ici le cinquième jour du pic du brame. La suite demain.

Rédigé par lta38

Publié dans #brame du cerf

Repost 0
Commenter cet article