Arêtes du Gerbier intégrale express

Publié le 24 Octobre 2015

Un petit topo sur cette course archi connue et fréquentée, peut-être encore plus que le Néron, par les Grenoblois. Je ne l'avais jamais faite ; seulement le morceau final au sortir des voies de la face est (Arc de cercle, Tichodromes...). Bonne idée de la part de Lio, histoire de retrouver mon homonyme avec qui je n'étais pas allé en montagne de puis quelques temps. La corde restera dans le sac pour la progression mais permettra de faire trois rappels. Si ça vous tente aussi, voici quelques conseils.

- Départ : Villard ou Prélenfrey. Depuis Grenoble, pas de doute : moins de voiture depuis Prélenfrey, et l'occasion d'admirer le lever de soleil
- Approche : Sentier du col Vert puis, quand on rejoint le balcon, on revient quelques minutes vers le sud pour trouver une sente bien marquée (flèches oranges) qui monte à la double brèche. Un petit détour versant ouest et on est sur les arêtes que lon ne quittera plus. 1h sans traîner.

- Les arêtes classiques : 1h sans traîner (et surtout sans corde). Quelques pas de 3, le reste marche et pas d'équilibre. Jamais gazeux, toujours aérien. Peu après le passage du point culminant des arêtes, descendre versant ouest pour trouver un rappel de 20 m (à peine 18 m en fait) qui doit passer en désescalade (3b). On peut aussi faire une désescalade plus facile depuis la crête versant est ou faire un rappel plus long depuis la crête également. La classique rejoint ensuite le vallon par une sente puis remonte 150 m de dénivelé jusqu'au pas de l'Oeille.
- Les arêtes intégrales : 1h supplémentaire jusqu'au pas de l'Oeille. Suivre la crête facile puis descendre un couloir herbeux raide versant Villard. Un système de vires aériennes (rocher moyen) amène à un couloir derrière une lame décolée que l'on remonte (le couloir). Passage cheminée à l'ancienne. Du bon 3. Pas de relais évident à la sortie mais ça passe en solo (pour nous). On rejoint ensuite le sommet sud où on trouve un rappel équipé juste après, versant est. Il fait 30 m. Nous n'avions que 2x23 m (économie de poids quand tu nous tiens...) mais, n'ayant pas du tout envie de revenir désescalader le couloir, sommes quand même descendus. A six mètres du bas, on arrive sous un auvent confortable (abrité des chutes de pierres et relativement plat) où on peut faire un relais intermédiaire sur un spit (et donc un petit rappel supplémentaire pour sortir). Ensuite, on suit une rampe à bouquetins orientée sud-ouest (sous les superbes dalles) et on trouve main gauche un petit rappel de 5 m permettant de franchir une marche raide qui sépare cette rampe d'une descente RAS vers la sente du pas de l'Oeille, à suivre jusqu'au pas.
- Descente du pas de l'Oeille : 30 minutes sans traîner, d'abord en suivant les lacets puis, en prenant droit le grand pierrier évident qui fait gagner l'immense crochet vers la barraque des Clots. Montre en main, 3 minutes de pierrier pour 200 m de dénivelé ! Sentier RAS pour finir.

Avec pauses et quelques tergiversations en seconde partie des arêtes, 4h15 pour l'intégrale en ce qui nous concerne. Une belle balade de la matinée !

Lever du jour coloré

Lever du jour coloré

Ca sent le foehn

Ca sent le foehn

Couleurs aussi en bas

Couleurs aussi en bas

Arrivée à la Double Brèche après avoir croisé chevreuils, bouquetins, chamois et mouflons !

Arrivée à la Double Brèche après avoir croisé chevreuils, bouquetins, chamois et mouflons !

Gros mâle bouquetin à la Double Brèche

Gros mâle bouquetin à la Double Brèche

Ambiance dans la première partie des arêtes (ambiance tout le long en fait)Ambiance dans la première partie des arêtes (ambiance tout le long en fait)

Ambiance dans la première partie des arêtes (ambiance tout le long en fait)

Après le passage du Rateau

Après le passage du Rateau

Partie terminale ; dalles lisses faciles

Partie terminale ; dalles lisses faciles

Le rappel de 30 m, enfin, la fin des premiers 23 m !

Le rappel de 30 m, enfin, la fin des premiers 23 m !

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0
Commenter cet article

Dauvergne Jérôme 26/10/2015 11:16

Bien chouette les couleurs du levé de soleil !!

lta38 27/10/2015 08:39

Oui je pense qu'il y avait matière à se lever plus tôt et faire une sortie photo aube.