Brouillards d'automne

Publié le 21 Octobre 2015

C'est toujours le casse-tête quand il y a ces mers de nuages. Selon la destination choisie, on hésite toujours. Va-t-on être dessus, dedans, dessous ? Nous étions partis pour Presles mais le plafond se situe à 1900 m. Difficile d'improviser une sortie de secours à 8h30. Le Vercors intérieur semblant moins pris que le reste, on finit par tenter quand même Presles en espérant que ce ne soit pas "dedans" "la pire des situations".

Au final, on sera..."dedans" mais seulement pour l'approche et la première longueur, le plafond remontant ensuite pour une journée fraîche "dessous" à grimper en deux couches et doudoune au relais. Le soleil nous fera l'amabilité de percer pour les deux dernières longueurs.

La voie ? La "mémoire des absents", une jolie escalade Fara.

Huit longueurs en 6b avec deux un peu plus faciles en haut (6a/a+) et une avec quelques mètres de 6c retors où je vais m'employer un peu pour passer à vue en raison des pieds clés bien patinés (6c+ ne serait pas volé du coup).

Cinq longueurs et demi fort belles sur l'ensemble, essentiellement la seconde partie. La voie est très bien équipée ; ni trop, ni pas assez et mérite ses deux étoiles dans le Duhaut. Une sympathique première voie avec Jon.

L1 et L8 (6b). Deux styles très différents.L1 et L8 (6b). Deux styles très différents.

L1 et L8 (6b). Deux styles très différents.

L2 (6b) : surplombant à bacs

L2 (6b) : surplombant à bacs

Retour avec les couleurs de l'automne (et le soleil) qui commencent à pointer

Retour avec les couleurs de l'automne (et le soleil) qui commencent à pointer

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0
Commenter cet article