Ca flamboie

Publié le 25 Octobre 2015

(Petite) journée (au final) de grimpe avec Candice. On a envie de changer de secteur. Elle ne connaît pas le Peney et ça fait bien dix ans que je n'y ai pas grimpé. Ce n'est pas un site majeur mais il y a quelques envolées qui méritent un détour.

Ca flamboie sur Belledonne au réveil

Ca flamboie sur Belledonne au réveil

Ca flamboie dans les Bauges à l'arrivée

Ca flamboie dans les Bauges à l'arrivée

Ca flamboie sur place !

Ca flamboie sur place !

La voie attaque juste à droite de la classique "festin de Babeth" que j'avais faite avec Landry en 2003. Une première longueur en 6a sale, en rocher moyen et végétative. 35 m dont une traversée intelligente mais insuffisante pour nous faire oublier la qualité de l'escalade. L2 est aussi longue mais cette fois, ça grimpe. Je dirais un pas de 6b pas évident avec pieds fuyants et une longueur soutenue. L3 est sans doute la plus belle longueur, homogène en 6a. Belle seconde partie en rocher jaune à gouttes d'eau sous les surplombs.

L1/L2L1/L2

L1/L2

L3

L3

Vient ensuite L4 courte en 6b (15 m) et L5 (20) en 6b et A0 pour franchir le toit avec réta annoncé abo et du 6b obligatoire dans la cheminée qui suit. Les deux longueurs sont à faire séparément pour limiter le tirage. Une fois de plus, il faut éviter de lire les commentaires a priori. D'abord, nous n'avions qu'un brin de simple (Joker) en 45 m et j'ai enchaîné les deux longueurs en une sans le moindre tirage et sans trop me tracasser pour rallonger les points. Ensuite, le réta du toit ne pose aucun problème avec le point bien placé à la sortie pour tirer puis poser le pied dessus. Enfin, je n'ai rien vu d'obligatoire dans la cheminée qui suit et son équipement bien pensé. A la limite, il y a un petit pas pour aller chercher le dernier point du toit qui peut poser quelques problèmes si on est petit ou/et si on n'a pas une vraie pédale avec une dernière marche haute. J'ai préféré faire le pas en libre, afin de ne pas risquer une chute le pied dans la sangle (pas de 6c athlétique).

La cheminée large de sortie de L5 en 6b

La cheminée large de sortie de L5 en 6b

La fin est très "bof" avec trois longueurs faisables en deux, chacune avec son pas de 6a mais on n'a quand même pas l'impression de beaucoup grimper.

Sortie sur le plateau du Peney

Sortie sur le plateau du Peney

En résumé : on a pris l'air mais ça manque clairement d'escalade pour une TDsup, malgré les deux-cents mètres de hauteur avérés.

Fort heureusement, les couleurs étaient flamboyantes.

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi, #paysages

Repost 0
Commenter cet article