La dernière image que je publie ?

Publié le 6 Décembre 2015

La dernière image que je publie ?

Cette photo prise hier soir au Charmant Som en Chartreuse serait-elle la dernière image que je partagerai ?

La question mérite d'être posée avec l'actualité.

Hier, un randonneur était attendu au retour de sa balade. Il n'est pas rentré et ne rentrera pas. Hier, une balle l'a touché. Mortellement. Mais ce n'était point à cause d'un terroriste, pour lequel on ne peut pas faire grand chose.

Je ne reviens en rien sur ce que j'ai écrit à ce propos le 13 octobre dernier. Force est de constater qu'un tel drame n'a pas d'incidence sur la suite. Le chasseur haut-savoyard d'hier ne connaissait sans doute ni son homologue isérois ni l'étudiant en ayant fait les frais. Et à partir de là, on a beau compatir avec la gravité de l'événement, cela ne modifie pas notre comportement de tous les jours et la vie continue. D'autres accidents arriveront malheureusement.

Quand je grimpe, je sais qu'une chute à certains endroits précis pourrait avoir de graves conséquences. Quand je skie, je sais que l'avalanche reste possible. Quand on randonne, on sait aussi que certains passages sont exposés. Ces risques, nous les acceptons. Mais il en est un que 100% des pratiquants outdoor n'acceptent pas : celui de prendre une balle de chasse.

Nous sommes trop nombreux dehors ; c'est un fait. Pour ne pas que cette photo soit ma dernière, pour ne pas que vous soyez le prochain sur la liste, par respect des victimes comme on ferme les gorges de la Bourne pendant dix ans pour y faire des travaux colossaux suite à un bloc s'étant abattu sur une voiture, il est temps que les autorités fassent preuve de compréhension. Les conditions de pratique de la chasse (que je ne remets nullement en cause ici) doivent être revues au plus vite.

Rédigé par lta38

Publié dans #humeur

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Edmond 10/12/2015 11:44

Il va peut-être falloir instaurer des "zones de préservation des randonneurs", comme il en existe pour les tétrs-lyres par exemple, avec panneaux et rubalises.

lta38 10/12/2015 20:54

C'est une des mesures (sans rubalises) que je (ne suis pas le seul à) propose(r).

Joel 08/12/2015 19:23

Les chasseurs portent des tenues fluo, c'est dire la confiance qu'ils ont les uns dans les autres. On commence à voir aussi des randonneurs en tenue fluo : Lionel, pour la prochaine saison de brame, il faut modifier les couleurs du camouflage, et ajouter un patchwork de jaune et rouge au milieu des branches. On verra ce qu'en pensent les dix-cors.
Il y a des pétitions pour le rétablissement d'une journée de trêve (qui a existé mais a été supprimée il y a quelques années). Ce serait un minimum, mais ce serait bon à prendre.

lta38 08/12/2015 21:05

Je pense que le minimum suite à tous ces accidents serait d'interdire la chasse un jour du week-end, pourquoi pas un coup le samedi, un coup le dimanche ou alors tous les dimanches ET délimiter des zones de non-chasse à proximité ces lieux ultra fréquentés. On pourrait aussi aller un peu plus loin. Par exemple, "ma" vallée du Grésivaudan dans laquelle toutes les espèces animales chassables sont en infériorité numérique par rapport au potentiel du biotope et très nettement. La chasse s'ajoute aux nombreuses nuisances pour lesquelles il est difficile voire impossible de faire demi-tour du jour au lendemain : surpopulation, flux routier, agriculture intensive. Pourquoi la maintenir dans ces conditions ? (je vois régulièrement des gilets fluo au bord de l'A51)

Jacques 08/12/2015 09:01

Je partage. Tout à fait d'accord avec cet article. Le problème de la chasse n'est pas que pour la Savoie, il est aussi présent dans nos campagnes de Dordogne "les beaufs " sevicent également vers 15 heures. Il ne faut pas être sur nos routes et les renconter. je ne parle pas des bois qui sont pratiquement interdit à toutes balades pendant plusieurs mois.

Lansb 07/12/2015 22:23

Pour résumer en une phrase poétique: "Non aux beaufs obèses et avinés, armés le dimanche, qui sont obligés d'enfiler une veste orange pour ne pas se confondre, entre eux, avec des sangliers".

Julian 07/12/2015 12:35

Tiens, j'y étais hier aussi au Charmant Som, pour le lever de soleil. On a certainement dû se croiser !
Bien triste en effet, et il est terrible d'admettre qu'en effet à chaque début de rando, j'y pense au risque chasseur..