Grande ! (III)

Publié le 22 Janvier 2016

Trois sorties absolument majeures en moins d'un an sur cette vallée de Belledonne (ici, et...aujourd'hui); on pourrait y rajouter celle-ci ou encore celle-là (et j'en oublie).

Au diable les grands discours cette fois-ci. Malgré le faible enneigement en bas (déchaussage à dix minutes du parking pour épargner les semelles) et de la forêt (qui passe intégralement skis aux pieds à la descente moyennant quelques bémols : accepter de toucher de temps à autre, connaître une trouée permettant de skier, déchausser sur 100 m de distance pour un passage inskiable), encore une sortie absolument majeure dans une neige la meilleure qui soit : 50 cm de poudreuse impalpable. Grosse trace à faire (puisque personne n'y étais encore monté) et grosse ambiance au milieu des choux-fleurs de givre dans le couloir sommital qui s'élance sur 350 m de haut.

Descente en grandes courbes et moment fort avec Lio et Nico cette fois-ci (les autres sorties citées, j'y étais en solo). 

Et comme le dit Lio : "Voilà pourquoi on fait tout ça".

Après cette boucle absolument somptueuse du côté des Sept-Laux en décembre, voici la deuxième grande sortie de ski de la saison. On la savoure d'autant plus quand on sait que les conditions ont bien changé deux jours après !

Grande Valloire, couloir ouest (Belledonne). Ski : 4.3/E2

Poudre dès 1200 m et jusqu'au sommet. A la sortie de la forêt, on émerge de la couche de nuages. Saisissant !

Poudre dès 1200 m et jusqu'au sommet. A la sortie de la forêt, on émerge de la couche de nuages. Saisissant !

Neige absolument parfaite sous le lac Blanc

Neige absolument parfaite sous le lac Blanc

Neige absolument parfaite au-dessus du lac Blanc

Neige absolument parfaite au-dessus du lac Blanc

L'entrée du couloir ouest (à gauche) et du nord-ouest (à droite) fait l'an dernier

L'entrée du couloir ouest (à gauche) et du nord-ouest (à droite) fait l'an dernier

Que dire ?

Que dire ?

Ca brasse à mort

Ca brasse à mort

L'équipe au sommet

L'équipe au sommet

Haut du couloir

Haut du couloir

Nico pose une grosse courbasse de cochon

Nico pose une grosse courbasse de cochon

Partis à midi du parking, nous disposions d'encore une heure pour remonter du lac Blanc en direction du col de la Valloire pour finir la journée. Nous avons préféré savourer cette somptueuse descente et se poser au soleil avant de la terminer.

Partis à midi du parking, nous disposions d'encore une heure pour remonter du lac Blanc en direction du col de la Valloire pour finir la journée. Nous avons préféré savourer cette somptueuse descente et se poser au soleil avant de la terminer.

L'endroit se prête à la contemplation

L'endroit se prête à la contemplation

Le soleil va passer derrière la crête ; il est temps de rentrer

Le soleil va passer derrière la crête ; il est temps de rentrer

Lumière vespérale pour les dernières courbes avant la forêt

Lumière vespérale pour les dernières courbes avant la forêt

Le film

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost 0
Commenter cet article

stef 25/01/2016 13:38

hello
superbe; j'ai bien repéré le couloir; la prochaine fois,c'est nous qui iront poser une "grosse courbasse de cochon"...;-)))
En attendant,ça devrait t'intéresser...
http://positivr.fr/aigle-attaque-chamois-otmar-penker-alpes/
Amicalement

lta38 27/01/2016 16:10

Salut. Oui j'avais vu cette video impressionnante. Quelle chance d'avoir pu saisir ça. Pour le couloir, j'en ai d'autres à faire dans le secteur... si l'hiver veut bien revenir :(