Un dernier envol

Publié le 6 Janvier 2016

Il faisait partie de ces gens qu'on ne connaît pas personnellement mais qui nous marquent et dont on suit avec attention les dernières réalisations. Tout comme j'admire l'imagination de mon ami François Gouy dans le même domaine aérien, tout comme je regarde de près les enchaînements "alpi-volants" de Julien Irilli, les exploits chronométrés de Kilian Jornet ou encore les pirouettes de Vivian Bruchez dans les couloirs dry-skiables des Alpes, et tant d'autres, je suivais ce que faisait Tancrède Melet dans les airs.

Je l'avais découvert assez récemment ; n'étant pas moi-même un pratiquant de la highline ou de la wingsuit, je ne suis pas non plus acharné au point de connaîre de près tout ce qui se fait et par qui. C'était lors d'un enchaînement comme je les aime, à l'aiguille de la République. Un mélange d'alpi/rando/grimpe/vol de haut...vol.

Tancrède s'en est allé ce mardi 5 janvier lors d'une manip' en mongolfière. Son départ consterne le monde de la montagne.

Rédigé par lta38

Publié dans #portraits

Repost 0
Commenter cet article

*V* 02/02/2016 22:27

Plus qu'un sportif, c'est un artiste, qui va nous manquer...