Never stop exploring

Publié le 17 Février 2016

Depuis le temps qu'on était en contact avec Jan... Aujourd'hui je lui vends un (supposé) beau circuit belledonien avec quelques interrogations d'itinéraires sur la "traversabilité d'une ou deux brèches. Il n'en faut pas davantage pour le motiver à faire le déplacement depuis le Vercors.

Ca commence par une montée au milieu des aiguilles de givre

Ca commence par une montée au milieu des aiguilles de givre

A la rencontre de la lumière

A la rencontre de la lumière

Et une neige qui s'annonce parfaite.

Et une neige qui s'annonce parfaite.

La nivôse 1827 indique enfin des quantités raisonnables (environ 120 cm)

La nivôse 1827 indique enfin des quantités raisonnables (environ 120 cm)

La journée se poursuit par une trace exceptionnelle au-dessus des chalets de la Petite Valloire. La montagne pour nous tous seuls.

La journée se poursuit par une trace exceptionnelle au-dessus des chalets de la Petite Valloire. La montagne pour nous tous seuls.

Après 1200 m de montée, les effets du vent commencent à se faire sentir

Après 1200 m de montée, les effets du vent commencent à se faire sentir

 Neige cartonnée et fraîcheur un peu plus haut mais c'est vraiment beau.

Neige cartonnée et fraîcheur un peu plus haut mais c'est vraiment beau.

Sortie à la pointe de l'Eglise sous les rafales du vent de sud.

Sortie à la pointe de l'Eglise sous les rafales du vent de sud.

On poursuit plein nord dans les entrailles confidentielles de la montagne de l'Oule. Ici ce n'est que le royaume des chamois et des aigles.

On poursuit plein nord dans les entrailles confidentielles de la montagne de l'Oule. Ici ce n'est que le royaume des chamois et des aigles.

On repeaute à la limite des vernes pour franchir un col sur la crête de Tigneux.
On repeaute à la limite des vernes pour franchir un col sur la crête de Tigneux.

On repeaute à la limite des vernes pour franchir un col sur la crête de Tigneux.

La brèche convoitée passe comme une lettre à la Poste

La brèche convoitée passe comme une lettre à la Poste

Descente orgasmique sur le lac du Leat.

Descente orgasmique sur le lac du Leat.

On sort les chaises et c'est le farniente sur la terrasse du chalet.

On sort les chaises et c'est le farniente sur la terrasse du chalet.

Comme on n'est pas encore rassasiés on remonte vers le cirque de Tigneux

Comme on n'est pas encore rassasiés on remonte vers le cirque de Tigneux

Puis en direction d'un petit couloir sud que je n'avais pas encore fait.

Puis en direction d'un petit couloir sud que je n'avais pas encore fait.

Cette fois le compte est bon

Cette fois le compte est bon

Neige toujours aussi mauvaise dans la troisième et dernière descente (ca devient une habitude)

Neige toujours aussi mauvaise dans la troisième et dernière descente (ca devient une habitude)

Plus bas, la piste forestière bien skiante nous sauve comme prévu du portage imposé cette année par le faible enneigement de la pessiere de Belledonne

Plus bas, la piste forestière bien skiante nous sauve comme prévu du portage imposé cette année par le faible enneigement de la pessiere de Belledonne

 

On déchaussera à guère plus de cinq minutes de la bagnole.

Retour au bercail avec le sourire aux lèvres et un pot de miel maison.

Merci Jan, recordman probable du Moucherotte avec 159 ascensions en une année !

Ceux qui pensent que je suis un fanatique de la dent de Crolles peuvent s'asseoir.

Pour conclure sur cette belle journée. Environ 2,5 kmV. Trace à faire sur... 2,5 kmV en montée comme en descente ! Trois montées, trois descentes (encore...). Seulement trois skieurs croisés au premier sommet, venus par le versant Gleyzin. Du grand ski et du très bon ski exceptés la portion plein nord entre 2550 et 2200 m de la première descente bien cartonnée par le vent du nord et les deux-cents derniers mètres finaux sur la piste ramenant à la voiture (cailloux et petit portage).

J'aurais pu titrer "Belledonne for ever (III)".

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost 0
Commenter cet article

Jan le Yéti 20/02/2016 15:00

Merci à toi pour le partage !

Tu aurais pu préciser que sur les quasi 2.5 km verticaux, tu en as tracé 2.45....

Ludo 20/02/2016 10:22

159 Moucherotte en une saison, chapeau pour la motivation !! Je fais pale figure avec mes 54 ascensions ... en 3 ans :)

lta38 20/02/2016 10:41

Ce qui est déjà signe d'une bonne santé puisque je suppose que tu ne fais pas que des Moucherotte... 159 en passant toujours par le parking (et pas des A-R 100 m sous le sommet hein ?) et dont plusieurs depuis Grenoble même !!!