Les peaux, aussi complexes que le fart ?

Publié le 23 Mars 2016

De plus en plus de clients cèdent à la facilité de 'acheter la paire de peaux vendue avec les skis. Ce faisant, outre la dépense démesurée par rapport à un achat de peau au mètre à tailler soi-même (ce qui n'est pas très compliqué de surcroît), c'est un achat à la va-vite sans prendre en compte les quatre qualités requises pour une peau : la glsse, l'accroche, la légèreté, l'absorption d'eau.

Commanditée par la marche Pomoca auprès d'un laboratoire indépendant, une étude effectuée en Autriche a permis d'obtenir des résultats intéressants qu'il faudrait croiser avec des tests terrain et étudier en profondeur selon les différentes températures de la neige afin de choisir ensuite selon la pratique dominante de chacun.

Certains crieront haut et fort qu'il y a sûrement une faille dans cette étude (les peaux Pomoca - certains modèles, pas tous - sortant en haut du tableau) mais moi j'ai envie d'y croire et de me dire que c'est une approche intéressante, d'autant que je ne suis pas surpris qu'une marque comme Pomoca ait demandé cette attitude et que les Suisses sont sûrs de leurs produits.

Stéphane et Boris résument ici ce travail.

La Race Pro 2 arrive tient le haut du pavé sans surprise

La Race Pro 2 arrive tient le haut du pavé sans surprise

Rédigé par lta38

Publié dans #matériel

Repost 0
Commenter cet article