Discrète chevêchette (II)

Publié le 3 Avril 2016

Je ne pensais pas revenir de sitôt mais finalement, la motivation pour aller courir n'est pas revenue, surtout avec cette moiteur. Quant au ski... Une seconde journée sur le site de la petite chouette alpine s'imposait d'autant plus qu'elle pourrait me permettre de confirmer les observations de la veille. Et bingo. A peine arrivé sur le site marqué au GPS (et finalement retrouvé sans, par un itinéraire bis dément - quinze minutes depuis la voiture), la femelle est là et se manifeste.

Le mâle arrive en fin de matinée. Deux accouplements auront lieu en moins d'une heure. Par contre, toujours pas moyen de trouver la loge. A suivre !

Premier contact avec la femelle. Y'a toujours une branche pour vous emmerder quelque part.

Premier contact avec la femelle. Y'a toujours une branche pour vous emmerder quelque part.

Le mâle arrive et se signale par quelques notes plus discrètes qu'à l'habitude

Le mâle arrive et se signale par quelques notes plus discrètes qu'à l'habitude

Il restera un moment avant que quelque chose se passe

Il restera un moment avant que quelque chose se passe

Monsieur baille

Monsieur baille

Gros plan

Gros plan

Le femelle attend et moi aussi (j'ai déjà raté un accouplement hier et un autre ce matin)

Le femelle attend et moi aussi (j'ai déjà raté un accouplement hier et un autre ce matin)

Image précédente au 300 mm ; celle-ci au 500 + TC 1,4x  recadrée

Image précédente au 300 mm ; celle-ci au 500 + TC 1,4x recadrée

Cette fois c'est dans la boîte. 1/1000è de seconde, c'était pas encore assez. 8000 ISO sur le 6D

Cette fois c'est dans la boîte. 1/1000è de seconde, c'était pas encore assez. 8000 ISO sur le 6D

Rédigé par lta38

Publié dans #animaux

Repost 0
Commenter cet article

Jan le Yéti 06/04/2016 07:04

Un grand MERCI pour ces très belles images.