Les jonquilles de l'Emeindras

Publié le 27 Avril 2016

On reprend le rythme des balades  version "estivale" avec les filles. On est loin de l'été avec une neige qui ne fond pas en plein après-midi à 1300 m mais le vent est tombé et au soleil la chaleur finit par se faire sentir.

Cette période de l'année correspont aux première jonquilles en moyenne montagne, alors qu'elles sont fanées depuis fort longtemps en plaine. Certaines années (hiver 2013), cette floraison peut se décaler jusque mi-juin sur les secteurs les mieux enneigés mais c'est généralement à partir du premier mai et jusqu'à la fin du mois qu'il faut en profiter.

Direction l'Emeindras mais cette fois-ci, en partant du nord, le col du Coq étant désormais ouvert.

Un moment très agréable avec de beaux contrastes et la chance d'observer durant deux minutes deux chevreuils, de plus en plus nombreux dans le secteur.

Ca commence par un chevreuil très coopératif (image au 200 mm plein format)

Ca commence par un chevreuil très coopératif (image au 200 mm plein format)

Puis une petite marche agréable avec des restes de neige

Puis une petite marche agréable avec des restes de neige

Le plateau de l'Emeindras. Des bouquets de jonquilles et la Dent comme en hiver

Le plateau de l'Emeindras. Des bouquets de jonquilles et la Dent comme en hiver

Les jonquilles, les filles et Chamechaude

Les jonquilles, les filles et Chamechaude

Plan en légère contre-plongée

Plan en légère contre-plongée

De beaux contrastes

De beaux contrastes

Bientôt les gentianes

Bientôt les gentianes

Jonquilles encore

Jonquilles encore

A 1500 m d'altitude, les bourgeons ne s'ouvrent pas encore

A 1500 m d'altitude, les bourgeons ne s'ouvrent pas encore

Crocus tentant une percée

Crocus tentant une percée

Descente par les crêtes de la Faita

Descente par les crêtes de la Faita

Rédigé par lta38

Publié dans #balade, #animaux

Repost 0
Commenter cet article