Deux singes dans Macaque

Publié le 15 Mai 2016

C'est parti, cette fois avec Ju', pour aller se pendre comme des singes, que ce soit dans les rappels d'accès plein gaz ou la voie elle même qui déverse du début à la fin.

C'est la première fois que je vais dans le secteur de Télébus à Presles. Ca change des secteurs plus classiques. Un quart d'heure d'approche (balisage rouge fraîchement refait) et on est en haut des rappels. Petite hésitation car c'est vraiment mouillé ; on peut même dire que c'est la douche au départ mais on y va quand même. Quatre rappels plus tard, on traverse à gauche sur la vire jusqu'à Cliffalibur où il faut poser un autre rappel (vire un peu expo). Aucune voie n'est praticable compte tenu du rocher trempé mais maintenant qu'on est là... Nouvelle vire à gauche puis dernier rappel sur grosse lunule rouge. On est alors au pied de "Macaque". Merde ! C'est sec ! On va être obligé d'y aller.

L1 : 6a (+) Ca grimpe déjà, les points ne sont pas tout près, le rocher parfois inquiétant mais c'est beau.

L2 : 6b (6c sans la prise taillée dans la traversée). Plein gaz, athlétique au départ, finaud sur la fin. Les points sont rapprochés dans le surplomb un peu péteux puis espacés pour finir au relais.

L3 : 7a+ Superbe longueur conti avec les deux premiers tiers où les points sont loin. Pas expo mais bien engagé. Quelques beaux voyages possibles. Le toit de sortie est bien équipé. 7a jusqu'au toit puis 7a+ pour le sortir (pas très dur mais on est déjà farci, enfin, moi).

L4 : 7a (enchaînée avec les dix mètres de 4), magnifique avec encore des points pas tous proches (attention au retour sur vire au départ). Dommage que les deux prises taillées pour le crux soient si petites (mes doigts ne rentraient pas, j'ai du tirer au point). On aurait pu faire une longueur de 6c avec un pas de A0 sans ce bricolage.

L5 : 7a encore. Très belle et bien engagée. Départ bien dur puis rési.

L6 : 7a également après 4 points de A0 facile au départ. Le 7a (6c+ ?) se joue sur les quelques pas de la traversée finale très bien équipée.

L7 : 6b en traversée dans du gris. Peut-être la plus expo avec quelques beaux vols pendulaires possibles. Un pas malcommode.

L8 : 7a (+). Premier bombé en 7a bien équipé puis traversée du singe et dièdre évasée de sortie bien dur et bien obligatoire. La longueur la moins jolie de la voie.

Quelques gradins et une stat' plus tard et on est en haut.

Une bien belle voie même si elle est diversement appréciée d'après les critiques lues ça et là. Hissage du sac sans souci.

L2

L2

L3

L3

L4

L4

L5

L5

L6

L6

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0
Commenter cet article