Vélo

Publié le 18 Mai 2016

On y prend goût. Les filles roulent de mieux en mieux et on commence à être bien équipé. On continue donc les sorties à vélo en vue de projets plus ambitieux. Dans cette même semaine nous avons pu caler une petite sortie autour de Bernin, un circuit sur pistes cyclables et voies vertes tous les quatre autour de Grenoble et cet après-midi, une boucle Bernin-Grenoble-Bernin de quarante kilomètres. Avec des enfants, on a forcément un regard plus critique et plus protecteur mais il me semble qu'après avoir trouvé la ville de Grenoble bien équipée pour le vélo il y aune dizaine d'années, je suis aujourd'hui beaucoup plus réservé en dehors des voies vertes :

- Pistes cyclables s'interrompant brutalement et suite parfois compliquée sur chaussée étroite

- Chicanes, détours, bitonios trop nombreux et rendant le déplacement dangereux sur voies cyclables

(de manière générale tous les utilisateurs - piétons, deux et quatre roues, transports publics - paient lourdement une société excessivement (?) protectrice)

Une des grandes incohérences des infrastructures actuelles a été de rendre sinueuses les routes/rues/allées façonnées par les anciens pour être parfaitement droites. Un énorme retour en arrière qui fait sans doute se retourner dans leurs tombes les ingénieurs/techniciens d'époque.

Fermons cette parenthèse et revenons à nos moutons : il y a toutefois de quoi faire en relative sécurité et on en profite avec les filles,  d'autant plus que la montagne est encore enneigée au-dessus de 1800 m. Après avoir ressemblé à l'hiver 2015, 2016 s'en démarque par une conservation remarquable de la neige depuis un mois et demi.

Crolles

Crolles

Grenoble

Grenoble

Voie verte du grésivaudan

Voie verte du grésivaudan

Rédigé par lta38

Publié dans #vélo

Repost 0
Commenter cet article