Lac Blanc : mode d'emploi

Publié le 4 Juillet 2016

C'est un de mes préférés de Belledonne. Au pied du Grand Pic (ce détail a son importance ; sans cela, le lac Blanc ne serait pas LE lac Blanc). Depuis longtemps, j'avais délaissé (sans parler de l'éboulement toujours d'actualité un peu en aval du refuge rendant le passage délicat) la montée de Jean Collet au profit de celle de pré Comté, cette dernière étant plus courte.

Cependant, je pense que le plus rapide reste le départ de la Gorge. Oui, je sais, le parking est à 900 m vs 1350 m au pré Comté. Oui mais :
- Il me faut exactement le même temps en rythme de croisière (40 minutes) pour rejoindre l'intersection des deux accès car depuis pré Comté, on a de nombreux plats et même plusieurs petites redescentes qui font perdre beaucoup de temps.
- Au retour, c'est carrément plus court et moins fatiguant de descendre (10-15 minutes de mieux).
- En admettant que, selon le rythme de chacun, ce gain soit nul voir en (légère dans le meilleur des cas) faveur de pré Comté, le retour sera moins fatiguant sur la Gorge et il faut compter en plus sur un gain de trente minutes de voiture aller-retour car la montée à Pré Long puis à pré Comté par la piste et ses nombreuses rigoles d'écoulement des eaux (une tous les quatre-vingts mètres en moyenne !!!!!) prend du temps.

Bref, essayez si vous n'y avez pas songé et faîtes-vous votre opinion. Aujourd'hui, je suis rentré trente minutes plus tôt à la maison en prenant cette option.

Arrivé au lac, c'est toujours la même émotion. Je pensais aller me balader plus haut mais la beauté des lieux pourtant parfaitement connus m'a captivé. Des tas d'allers-retours sur les berges du lac entre 19h30 et 21h30 et un album photo.

Au-delà de ce mode d'emploi (qui reste personnel et discutable) concernant l'accès, il y a aussi la manière. Toutes les montagnes peuvent être belles : il suffit de choisir le moment d'y aller. La lumière, le décor, la météo... Ce soir, j'ai choisi le lac en toute fin de débâcle en profitant de la lumière du soir, de la limpidité du flux de nord et de son pourtour fleuri.

Lac Blanc : mode d'emploi
Lac Blanc : mode d'emploi
Lac Blanc : mode d'emploi
Lac Blanc : mode d'emploi
Lac Blanc : mode d'emploi
Lac Blanc : mode d'emploi
Lac Blanc : mode d'emploi
Lac Blanc : mode d'emploi
Lac Blanc : mode d'emploi

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages, #randonnée sportive

Repost 0
Commenter cet article