Les blaireaux de Dom'

Publié le 29 Août 2016

Dom est un passionné. Passionné de la vie. Il ne supporte pas qu'on fasse du mal aux animaux comme aux hommes. Son temps libre, il le consacre beaucoup à l'observation et à la photo de la vie sauvage et particulièrement certaines espèces dont le blaireau. Il connait des dizaines de terriers mais il suit spécialement l'un d'entre eux depuis cinq ans. Je ne vous raconte pas les dizaines de sorties qu'il a dû faire  par tous les temps pour trouver, s'organiser, comprendre, se faire accepter... Les épreuves endurées (on ne soupçonne pas ce que cette petite bête qui ne demande rien à personne endure avec l'humain) dont il a pu être témoin en direct et grâce à ses pièges photos (terriers bouchés à la main avec des troncs et des pierres, chiens envoyés à l'assaut dans les terriers...). Pourquoi tant d'animosité ? Que l'homme se serve de la nature pour l'exploiter (construire, se nourrir, se chauffer...), évidemment, mais détruire un tel animal pour quelle raison ?

En 2012, Dom m'avait déjà invité à deux reprises. J'avais alors réalisé ma meilleure série sur cet animal, sans le moindre effort. Et une autre pas mal du tout avec des plans plus serrés. Il suit toujours les mêmes animaux depuis mais ils sont désormais plus méfiants. Sans doute en raison des diverses aggressions subies. Ce soir, je n'ai eu droit qu'à quelques minutes de pause de l'un d'entre eux devant le terrier avant qu'ils ne se déplacent un peu plus loin. Peut-être est-ce dû à cette présence étrangère qu'était la mienne aux côté de l'ami des blaireaux ?

Dans tous les cas, merci Dom' ! Et longue vie à ces animaux.

Les blaireaux de Dom'
Les blaireaux de Dom'
Les blaireaux de Dom'

Quelques notes techniques :

- Appareil photo : Canon EOS 6D

- Objectif : Canon EF 300 mm f/2,8 L IS (+ Canon TC 1,4X II)

- Obturation : 1/180 sec (synchro flash max)

- Ouverture : f/4 (P.O.)

- ISO : 800

- Six flashes Canon Speedlight 430/580 EX 

Rédigé par lta38

Publié dans #animaux

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article