Un peu de "matos"

Publié le 13 Août 2016

Au passage quelques trucs que je viens d'essayer ou qui me passent par la tête.

On commence par ces mini-guêtres Salomon S-Lab, sûrement parmi les meilleures de leur catégorie. Universelles, elles semblent s'adapter sur tout type de chaussures basses. Maitien excellent, bon plaquage contre la cheville. La neige peut toutefois entrer un peu par-dessous. Renforts latéraux contre les coups de crampons, fixation rapide par scratch. Reste à voir la résistance à plus long terme du scratch et de l'élastique en caoutchouc qui passe sous la chaussure. A mon avis, faut pas trop les laisser dès qu'on passe sur des cailloux au risque d'user prématurément le caoutchouc, l'ensemble n'étant pas donné (37€ au Vieux Camp').

Un peu de "matos"Un peu de "matos"

Sac à dos Deuter Guide Lite 32+. J'ai bien épluché l'ensemble de l'offre. Il m'a semblé être un excellent compromis par rapport à mon cahier des charges.

- Volume idéal (32+5 litres) pour courses d'alpinisme avec pas mal de matos et/ou bivouac.

- Confort de portage ; dos réglable

- Relativement léger (1200 grammes vs 1600 gpour le modèle classique de la marque allemande) mais pas trop épuré non plus afin de ne pas se déchirer au moindre ramonage.

- Deux porte-piolets

- Porte-skis

- Deux poches sur rabat supérieur

- Tapis mousse amovible intérieur côté dos

- Daisy chain

- Porte-matériel sur ceinture

- Compatible avec le Helmet Holder que j'ai immédiatement acheté (12€) : je n'en pouvais plus de ces casques qui ballotaient sur le sac !

- Prix = 105€ au Vieux Campeur ce qui reste tout à fait acceptable.

Un peu de "matos"Un peu de "matos"Un peu de "matos"

Daylight, une application gratuite qui vous donnera en un éclair tous les éphémérides solaires en n'importe quel point de la ppanète. Pratique !

Un peu de "matos"

Carte du ciel : pour les amateurs d'astronomie ou juste pour identifier une étoile brillante ou une des planètes du système solaire. Viser la direction de l'objet convoité avec le téléphone et la carte s'affiche. Nécessite un bon étalonnage mais on s'en sort toujours à peu près.

Un peu de "matos"

Waze. J'en reviens. Après avoir été séduit par cette appli' pour les trajets routiers, je suis aujourd'hui beaucoup plus modéré. Certes elle est gratuite, les informations sont mutalisées et la plupart du temps, on retombe bien sur ses pattes quelle que soit la longueur des trajets. Mais trop de points restent perfectibles.

- Les horaires annoncés par défaut (quand la circualtion est quasi nulle) sont serrés. Personnellement, cela me met une ceraine pression alors que je roule nettement plus vite que la moyenne. Ces horaires devraient être calés sur la vitesse d'un conducteur moyen. De ce côté-là, Apple Plans est beaucoup plus réaliste. Sur Autoroute ou route principale sans virage, le logiciel est pratiquement calé sur respectivement 130/90 km/h de moyenne ce qui n'est pas possible. A partir du moment où l'on s'interdit de dépasser ces valeurs légales, il y a toujours un moment où on va lâcher le pied pour une raison ou une autre et au final, une moyenne 10% inférieure. De même, quand c'est fluide en ville, l'appli considère une majorité de feux verts alors que c'est évidemment l'inverse, le temps d'un feu vert étant toujours inférieur au rouge, parfois nettement.

- En cas de changement d'horaire (bouchons en formation), l'appli met parfois du temps à mettre à jour ; parfois c'est alors trop tard pour changer d'itinéraire.

- En cas de trajet à peine plus long sur route gratuite, Waze propose quand même l'autoroute payante ; de même pour gagner une minute elle vous fera faire trente kilomètres de plus s'il le faut ce qui est sans intérêt. En gros, il est possible que ça coûte (nettement) plus cher pour gagner epsilon en temps.

- Pas mal de bugs (voix qui ne fonctionnent plus notamment) nécessitant de redémarrer le téléphone.

En résumé, je l'utilise toujours mais avec toutes ces précautions. Qui a mieux ?

Un peu de "matos"

Enfin, pour ceux qui ne le sauraient pas : si Iphigénie est payante afin de télécharger les cartes en avance et pouvoir se localiser partout, alors que Geoportail, gratuit, n'affichera pas la carte en cas de réseau limité (inférieur à la 3G), les applications altimètres affichent en n'importe quel endroit l'altitude à laquelle on se trouve avec beaucoup plus de précisions que les montres non GPS comme ma Suunto Vector qu'il va falloir songer à changer.

Cela peut servir à faire le point précisément en complément d'une carte papier. J'ai donc une de ces appli (Altimeter) sur mon smartphone au cas où.

Rédigé par lta38

Publié dans #matériel

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Christophe LB 22/08/2016 13:48

Pour les trajets :
- HERE WeGo
- navmii
- sinon google maps c'est le mieux mais il faut avoir la connexion internet OU avoir téléchargé le bout de carte correspondant à l'avance

lta38 25/08/2016 23:20

Je regarde ça ! Merci !