Nouveautés photo

Publié le 18 Septembre 2016

Deux nouveaux objectifs m'intéressent particulièrement :

- Le Tamron 150-600 f/5-6,3 G2.

Parue il y a deux ans et demi seulement, la version 1 avait séduit par sa qualité optique notamment sur les boitiers plein format. Faisant le choix de ne pas investir dans un long "blanc" à plus de 5000€, cet objectif avait attiré mon attention. Etant passé au plein format depuis le début de l'année, il y a de fortes chances qu'il finisse par devenir ma longue focale, les ouvertures f/5,6 (jusqu'à 450 mm) et f/6,3 (plein pot) n'étant pas limitatives pour de nombreux sujets de plein jour, surtout avec la qualité des RAW Canon en hautes sensibilités. Au-delà du gain de prix, il y a aussi un gain de poids (2 kg vs plus de 3 kg pour les gros blancs). Tamron met à jour la copie avec une version G2 qui sortira le mois prochain. On attend les tests même si la formule optique annoncée ne devrait probablement pas améliorer sensiblement la qualité d'image. En revanche, la cosmétique et surtout l'ergonomie ont été largement revues : double pas de vis sur le plateau, directement compatible Arca Swiss, trois positions limitatives de l'autofocus, trois modes stabilisation (normal, filé et sans visée à l'écran pour un gain optimal), blocage du zoom non plus en position 150 mais en n'importe quelle position. On notera aussi davantage de joints d'étanchéité et une distance minimale de mise au point passant de 2,7 à 2,2 mètres. A contrario, le prix de lancement est nettement au-dessus de son prédecesseur actuellement (1600€ vs 900€). L'un et l'autre sont très intéressants. Le moment d'acheter la version 1 est peut-être venu.

Tamron 150-600 f/5-6,3 VC USD G2

Tamron 150-600 f/5-6,3 VC USD G2

- L'Irix 15 f/2,4 Blackstone

Oh le bel objectif ! Décliné en deux versions, la Blackstone s'annonce comme le haut de gamme de cette nouvelle marque : origine suisse, fabrication coréenne. On a hâte de voir les tests parce que sur le papier, c'est unique. Certes, il y a cette mise au point manuelle mais à cette focale, ce n'est pas trop un souci, d'autant que l'hyperfocale est clairement indiquée sur le fût. Voici quelques unes de ses qualités et caractéristiques :

- 15 éléments en 11 groupes, 2 verres à faible dispersion + 2 asphérique. Traitement neutrino

- Echelle de distance gravée, fluorescente

- Clic infini : permet de trouver l'infini facilement en entendant un clic (top pour la photo de nuit)

- Echelle hyperfocale

- Blocage possible de la bague de mise au point

- Pare-soleil amovible avec trappe pour pouvoir tourner le filtre polarisant circulaire (diamètre 95 mm)

- livré avec housse rigide

- livré avec trois filtres gris neutres différents

- corps aluminium/magnésium

- Montures Canon EF, Nikon F, Pentax K

- Focale 15 mm

- Ouverture f/2,4

- Diaphragme  9 lamelles

- Distance minimale de mise au point 28 cm

- Poids 685 g

- Tarif de lancement 700€

Irix 15 f/2,4 Blackstone

Irix 15 f/2,4 Blackstone

Rédigé par lta38

Publié dans #matériel

Repost 0
Commenter cet article

Dauvergne Jérôme 19/09/2016 09:52

Salut Lionel.
En effet Tamron va encore faire fort sur ce coup semble t'il... l'Irix est un super beau caillou sur le papier comme tu dis. Mais si jamais son plumage se rapporte à son ramage, il se pourrait bien qu'à terme il remplace mon Samyang ! Pas courant un UGA avec filtre vissant, le clic pour la MAP sur infini est top, et la construction semble bonne. A voir :-) !

lta38 20/09/2016 21:47

Clair qu'il est top cet Irix. J'attends les tests avec impatience.