Forcément sublime

Publié le 27 Octobre 2016

Une mer de nuages. Des couleurs d'automne... Forcément, il y a matière à en prendre plein la vue. Etant donnée l'altitude des nuages, je pars pour Belledonne avec pour idée de me poster sur la crête de la Berlanche pour le bouquet final. Cela fait (excepté l'hiver à skis) depuis 1999 que je n'ai pas remis les pieds dans le Veyton. Il faut dire qu'avant, on montait en voiture au plan de l'Ours (1300 m). Ensuite, la route a été fermée au début des années 90 à la Chevrette (1100 m). Cela rajoutait une vingtaine de minutes. Acceptable. Et puis, au début des années 2000, une barrière est apparue tout en bas à 650 m. Je savais de source officieuse qu'on pouvait lever la barrière sans risquer de prendre un papillon. Ce temps est révolu. Avec le cadenas, la messe est dite. Il faut se farcir les sept kilomètres de piste jusqu'au plan de l'Ours à pied avant de commencer à pénétrer dans le haut Veyton. Autant dire que la montée de Tirequeue n'est plus pratiquée qu'à la descente, au retour d'une virée en arrivant par le haut (sentier du Vay essentiellement) avec remontée au Praillet pour boucler sur Gleyzin. Ce n'est pas l'itinéraire emprunté ce jour puisque je suis remonté aux pics de Berlanche mais cela reste l'itinéraire le plus approprié pour visiter le vallon le plus sauvage de Belledonne.

Les myrtilles donnent la couleur. On va s'en servir en fin de journée pour les premiers plans

Les myrtilles donnent la couleur. On va s'en servir en fin de journée pour les premiers plans

Montée au col du Vay

Montée au col du Vay

Lac supérieur et pointe de l'Aup du Pont

Lac supérieur et pointe de l'Aup du Pont

Vallon de Périoule

Vallon de Périoule

La mer de nuages remonte. Je vais finir par passer à ras puis remonter

La mer de nuages remonte. Je vais finir par passer à ras puis remonter

Arrivée au sommet du pic nord de Berlanche, j'entame la redescende finale et m'arrête ici

Arrivée au sommet du pic nord de Berlanche, j'entame la redescende finale et m'arrête ici

Reverse camera. Dans les deux sens, il y a matière pour dans quelques dizaines de minutes

Reverse camera. Dans les deux sens, il y a matière pour dans quelques dizaines de minutes

Deux cents mètres plus bas, le crêt Pointu émerge tel une île avec son pylône porteur du câble reliant Pinsot au barrage du Carré

Deux cents mètres plus bas, le crêt Pointu émerge tel une île avec son pylône porteur du câble reliant Pinsot au barrage du Carré

La lumière décline

La lumière décline

La mer vient lécher les pentes

La mer vient lécher les pentes

On tire dans le rose

On tire dans le rose

Dernière image sur la place choisie

Dernière image sur la place choisie

Feu

Feu

Peut-être la plus belle image de la soirée ; mais tout cela est subjectif

Peut-être la plus belle image de la soirée ; mais tout cela est subjectif

Rédigé par lta38

Publié dans #randonnée sportive, #paysages

Repost 0
Commenter cet article

Dauvergne Jérôme 30/10/2016 14:25

C'est peut être subjectif mais effectivement la dernière photo est pour moi la plus belle !

Jan le Yéti 29/10/2016 17:23

Salut !

Ben moi je préfère celle intitulée "on tire sur le rose" !

Belles tofs en tous les cas....

Christophe LB 29/10/2016 10:43

On m'avais dit que la piste etait autorisée jusqu'au bout pour les chasseurs et pécheurs, ce n'est plus le cas ? Ça vallait presque le coût de payer une licence de pêche...
Belles séries de photos, j'était dans Belledonne le même jour pour le coucher de soleil également je me suis régalé !

lta38 29/10/2016 13:02

Effectivement ; ils ont la clé !

nicolas giraud 29/10/2016 08:08

Sublime course merci de ce partage haut en couleurs automnales!