Glacial mais sublime !

Publié le 21 Octobre 2016

Départ 9h en direction du Rognier. Il fait bien froid mais pas de vent et le soleil vient d'arriver. La première partie déroule vite jusqu'au col de la Perche. L'équipement est de saison : deux couches, petits gants.

Nous attaquons ensuite le raide sentier bien caillouteux qui remonte le versant ouest de la pointe de Rognier jusqu'à l'antécime. Le givre se fait de plus en plus présent. Le paysage est absolument sublime !

Départ frisquet mais agréable au soleil

Départ frisquet mais agréable au soleil

Décor d'automne

Décor d'automne

Le givre fait son apparition

Le givre fait son apparition

Givre

Givre

Montée au Rognier bien givrée

Montée au Rognier bien givrée

De plus en plus givrée

De plus en plus givrée

Et nous n'avons pas tout vu. Sur la petite arête finale, la neige fait son apparition et le vent, certes modéré, refroidit encore l'atmosphère. Même avec quatre couches on ne peut pas dire que ce soit grand confort. En revanche, côté paysage...

Vue jusqu'au mont Blanc

Vue jusqu'au mont Blanc

Arête glaciale

Arête glaciale

De l'ombre à la lumière

De l'ombre à la lumière

Un des plus beaux moments de la course

Un des plus beaux moments de la course

Contemplation

Contemplation

Dernière brèche avant le sommet

Dernière brèche avant le sommet

Sommet !

Sommet !

Après une petite demie-heure de pause, le soleil joue à cache-cache avec les nuages. les filles commencent à avoir froid. Il faut descendre. Le quart d'heure qui va suivre sera un peu rude pour elles car il faut aller doucement pour la sécurité sur la petite arête, ce qui ne permet pas de se réchauffer. Dès que le sentier redevient relativement facile, la foulée s'allonge et la chaleur revient. Contrastes de montagne. Journée glaciale là-haut, mais sublime !

Retour paisible d'automne
Retour paisible d'automne
Retour paisible d'automne

Retour paisible d'automne

Rédigé par lta38

Publié dans #randonnée sportive

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

nicolas giraud 23/10/2016 09:36

superbe course, bravo

lta38 25/10/2016 18:31

C'est effectivement important je trouve ce "décalage" ; je veux dire par là, cette manière de vivre la course par conditions particulières plutôt qu'en short au beau soleil de l'été au milieu des randonneurs même si c'est jamais la foule ici.