8+8=3000

Publié le 27 Novembre 2016

Grimpe ? Photo animalière ? Et pourquoi pas ski ? SMS à 21h15 à Steph' : ils montent à Pipay pour aller à la Belle Etoile car y'en a (de la neige). Effectivement ; la webcam de Pipay montre qu'il reste de la neige jusqu'au parking. Les compères ont prévu un retour pour 13h en partant à près de 9h30. Ca ne va pas chômer. Il va falloir que je tienne leur rythme à ces joyeux lurons tous équipés de belles combinaisons moule-burnes et d'allumettes en guise de skis. De mon côté, les Black sont immobilisées pour montage de nouvelles fixations sur nouveaux skis. Me voilà donc l'intrus. Sans doute l'un des rares skieurs du jour ici avec 95 au patin et des chaussures autres que Gignoux ou Alien.

Montée 1 : l'Oursière. Le rythme est soutenu mais ça va bien. 
Descente 1 : fond du Pra. Béton comme prévu avec slalom entre les pierres.
Montée 2 : l'Evêque. Le groupe récupère des amis en cours de route. Tout le monde se connaît là-haut. Partis à 7, nous voilà 9. 
Descente 2 : On garde les peaux car à peine 100 mètres.
Montée 3 : Belle Etoile. Je ne dis rien mais j'ai un début de fringale. A chaque manip', les zozos prennent quelques graines. Je n'avais pas prévu le coup. Tout est dans le sac. Si je m'arrête pour sortir à manger, je prends cinquante mètres et ne reviendrai jamais. Ouf, ça se pose un peu au sommet après avoir récupéré David, Seb et Loïc. Je peux m'alimenter. L'équipe s'apprête à repartir en nord pour rentrer mais moi, j'ai envie de soleil et d'un peu plus. Loïc est partant.
Descente 3 : Belle Etoile couloir sud. Dur en haut (ne pas tomber) puis pas mal.
Montée 4 : Ilettes. 20 de poudre. Le meilleur.
Descente 4 : Ilettes puis jusqu'à 2300 m. Petite poudre sur dure.
Montée 5 : dent du Pra sud-est. Chaleur. Loïc doit rentrer et me quitte par le couloir nord.
Descente 5 : sud-ouest jusqu'aux lacs du Vénétier. Petite poudre sur dure. Bon ski.
Montée 6 : cime de la Jasse. Coup de pompe. Le dénivelé commence à peser et surtout, je paie les premiers 1500 m bien intensifs. Je m'octroie un quart d'heure de sieste au soleil allongé sur les skis, après avoir fait le plein d'eau dans le ruisseau. Top !
Descente 6 : un peu de nord quand même : je prends le plus long des couloirs nord de la Jasse (tout est relatif, seulement 200 m, ski = 4.2). Petite poudre sur dure encore.
Montée 7 : Guère plus de cent mètres pour regagner le col du Pouta.
Descente 7 : par les pistes jusqu'au télésiège de l'Eterlou. Le haut est sympa, le bas est béton.

Montée 8 : Dôme des Oudis où je rencontre pour la troisième fois cette saison Benoît, avec deux potes.
Descente 8 : Mataru sur Pipay pour finir avec un court déchaussage vers le grand cerf (une minute).

Six heures sur les skis et ma foi, du ski loin d'être "dégueu" même si on est loin de l'orgasme du début de saison ici. Et de quoi se préparer pour d'autres projets : 8 montées + 8 descentes = 3000 (m de dénivelé).

​​​​​​​Quelques photos (pas beaucoup, pas eu le temps d'en faire jusqu'à la Belle Etoile).

Ilettes face ouest

Ilettes face ouest

Dent du Pra versant sud-est

Dent du Pra versant sud-est

Dent du Pra versant sud-ouest

Dent du Pra versant sud-ouest

Mer de nuages en formation sur le Grésivaudan

Mer de nuages en formation sur le Grésivaudan

Un aperçu des bonnes portions de ski du jour

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost 0
Commenter cet article