Saisir les opportunités

Publié le 16 Novembre 2016

11h30. Sortie du boulot. Tout est déjà prêt. Je fonce récupérer les filles puis le matériel à la maison ; les sandwiches sont avalés dans la voiture et à 13h, la troupe se pointe à Pipay. En effet, les Sept-Laux ouvrent ce jour avec trois remontées mécaniques (TSDC Grand Cerf, TSF Eterlou et TSD Oursière) et cinq pistes (deux bleues, trois rouges) de 250 à 700 m de dénivelé. Ouverture partielle, tarif partiel : 15€ pour les adultes, 11€ pour les enfants. Commercial. L'occasion de tester leur nouveau matériel. Emie passe de 100 à 116 cm. Un poil grand (elle mesure 118 cm) mais étant donné son niveau de ski, le transfert se fait facilement, d'autant plus que les planches ont un rayon court (9 mètres). Stella passe de 120 à 130 cm (elle mesure 135 cm). Mais avec des skis plus droits (Atomic Century Girl, déclinaison enfant de mon modèle Access que j'utilise en rando poudre avec talon backcountry). L'adaptation demandera quelques descentes mais à la fin de ce premier round, ça semble rentré dans l'ordre.

Je rejoins ensuite JC, Luca et Thom pour une "co-descente" sur Gap afin d'assister à la projection en avant-première du film "la vallée des loups" de Jean-Michel Bertrand. Là encore, il a fallu anticiper en réservant sa place car ce soir, c'est à guichet fermé. Jean-Michel vit dans le Champsaur où j'ai moi-même habité durant plus de deux ans. Il a passé trois ans (si si, près de six-cents journées m'a-t-il dit !!!) à essayer de filmer les loups dans "ses" Hautes-Alpes. Il en résulte un film de quatre-vingt-dix minutes qui sortira dans les salles le 4 janvier 2017. Ce film retrace tout le cheminement de cet homme pour parvenir à son projet. Tout simplement énorme. De quoi me donner la motivation (s'il le fallait) pour poursuivre personnellement cette quête d'immersion.

Cette journée aura aussi été l'occasion de recroiser des ami(e)s et de faire des rencontres : Audrey l'une des grandes snowboardeuses des Sept-Laux, JC grand amateur d'immersion sauvage, Thom photographe averti et passionné de nature, Luca jeune et talentueux photographe/skieur, Jean-Michel bien sûr, l'auteur du film, Bertrand Bodin photographe renommé de longue date et qui a fait la majorité des images du livre accompagnant le film, Nicolas Millon fondateur des magasins Approach d'abord sur Gap toujours aussi souriant, Stéphane gardien du refuge du Tourond et pisteur en Champsaur...

Deux belles opportunités en ce beau mercredi. Car pour le film, il faudra maintenant attendre près de deux mois. On espère que pour la neige, ce sera nettement moins (foehn en cours...).

 

Saisir les opportunités
Saisir les opportunités

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse, #animaux

Repost 0
Commenter cet article

bleicher veronique 06/03/2017 19:07

Je sors tout juste de voir le film et il est absolument extra. Une belle immersion en pleine nature ,tout comme j 'aime.

lta38 07/03/2017 21:54

C'est clair. Je l'ai vu deux fois !