Ca se dégrade mais c'est beau quand même

Publié le 4 Décembre 2016

On ne peut pas réaliser une magnifique sortie à tous les coups...

Je reste dans l'idée de ne pas trop faire de voiture pour aller skier. Et étant donné que cet anticyclone semble parti pour durer (au moins) jusqu'à Noël, je me dis que ça vaut quand même le coup, étant données les conditions de neige en Belledonne au-dessus de 2300 m, de refaire un gros tour ce week-end avant de faire un pause en attendant la vraie arrivée de l'hiver.

Avec Eric, direction l'envers de Belledonne grâce à une idée de Sam. Ca chausse à cinq minutes de la voiture grâce à la route de Frémezan qui mène à 1700 m d'altitude sans pneus neige.

Près de mille mètres plus haut, nous voici au sommet des rochers de Vallorin qui comptent quelques couloirs "école". Pensant avoir la petite poudre sur fond dure retrouvée dans la fin de l'approche en face nord, nous fonçons bille en tête dans le couloir du Natey. Le haut est bien raide et la neige très moyenne. On descend quand même voir. Ca s'arrange un peu mais vient une première étroiture. Ca passe quand même. Puis, la neige se durcit de plus en plus avec quelques zones un peu irrégulières. Pas du grand ski. Au fur et à mesure de la descente, c'est de plus en plus béton. Heureusement que la pente n'est pas trop forte. Au final, ce sera la plus mauvaise descente de la journée. 1950 m. Content de remettre les peaux ; ce sera nettement moins fatiguant que de se faire secouer sur la tôle.

Autant voir du pays. Direction le lac de la Colombière. Après une (trop) courte descente pas mal du tout en ouest (mais enneigement minimaliste), troisième remise des peaux jusqu'à la brèche de la Passoire, la convoitée face nord de l'Aup du Pont ne faisant pas envie. Puis à gauche au rocher des Pâtres. Là encore, on laisse tomber le couloir nord-est, pas bon, tout comme ceux du Villonet. En revanche, bonne transfo dans le petit couloir sud-est puis poudre sur dure dans le vallon du Villonet. On remet les peaux à 2250 m. retour au col éponyme. Eric, qui a fait le trail d'Autans la veille, en a assez et file faire la sieste au col des Balmettes. Je rempile dans la trace faite deux heures plus tôt vers les rochers Vallorin et descend par un petit couloir nord-ouest en bonne neige. Re-peaux à 2300 puis je rejoins Eric. Dernière descente sur la voiture. Transfo en haut mais trop de relief à mon goût, petite poudre sur dure bien agréable au-dessus du lac des Balmettes puis tôle bien fatiguant jusqu'à la bagnole. Une moyenne de ski acceptable entre les bonnes portions et les moins bonnes mais soit la situation s'est un peu dégradée depuis le week-end dernier, soit le coin a davantage été soumis aux vents que le secteur des Sept-Laux visité il y a une semaine.

Dans tous les cas, les conditions se dégradent ici et après avoir mieux démarré que l'année dernière, il va falloir attendre que ça s'améliore. En tous cas, encore une jolie "petite" (2400 m de dénivelé quand même) boucle dans la wilderness de Belledonne.

Au niveau du lac des Balmettes

Au niveau du lac des Balmettes

Traversée en nord-ouest pour rejoindre à peaux le sommet du rocher de Vallorin

Traversée en nord-ouest pour rejoindre à peaux le sommet du rocher de Vallorin

Couloir du Natey, partie médiane

Couloir du Natey, partie médiane

Montée nord de l'Aup du Pont

Montée nord de l'Aup du Pont

Bonne descente dans le couloir nord-ouest du Vallorin

Bonne descente dans le couloir nord-ouest du Vallorin

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article