Redoux (et statistiques perso)

Publié le 31 Janvier 2017

Cette fois, l'épisode de froid est terminé. Il a commencé exactement le premier janvier avec une journée sans dégel (source station MF Grenoble le Versoud) : extrêmes -4/-1,8°C. Trois autres journées sans dégel seront notées durant ces quatre semaines. Mais surtout :
- 5 jours seulement avec des maximales supérieures à +5°C
- 14 jours avec des minimales inférieures à -5°C
- 6 jours avec des minimales inférieures à -10°C

- Le minimal absolu à -12,2°C
- Une température moyenne sur ces 28 jours de -1,8°C ce qui est remarquable sur une si longue durée.

Depuis 1985 et les températures polaires relevées en France, nous avons des coups de froid importants en 1987, 2012 et... 2017. Cette dernière est sans doute la moins intense des quatre mais peut-être la plus durable (?).

Ce froid a été accompagné de neige en plaine sur une grande partie de sa durée. Pour ma part, juste en face de la station MF (Bernin, alt. 300 m), j'ai relevé 51 cm de neige dont 46 cm en une seule chute qui a duré (avec quelques accalmies) un peu plus de 24h. Ces grosses quantités pour la plaine ne sont pas si rares pour autant. Ces dernières années, on a pu relever ça en décembre 2008, décembre 2009, janvier 2010, décembre 2010, février 2013, février 2015 et (donc) janvier 2017.

La neige au sol sur le Grésivaudan devrait a disparu le jeudi 2 soit au total une durée remarquable (d'autant qu'il n'a pas reneigé entre temps) de 26 jours soit près de 4 semaines. C'est un peu mieux que durant la vague de froid (fameuse) de janvier 1985 et équivalent à la période de chutes de neige continue de février-mars 2005. Cela reste nettement moins bien que 2010 (35 jours) et le record de l'hiver 1986-87 où j'avais noté (déjà à l'époque... psychopathe le mec ?) 65 jours d'enneigement continu aux portes de Grenoble. Il est intéressant de remarquer que depuis l'hiver 1985, le record de jours avec chute de neige et/ou neige présente au sol en vallée à proximité de Grenoble reste durant l'hiver 2013 avec 68 jours. Ce même hiver, j'ai noté 34 jours avec chute de neige à Bernin et un cumul de 152 cm, record également depuis 1985, année durant laquelle on m'avait offert un coffret météo avec hygro/pluvio/thermomètre et cartes avec tickets et carnet de notes. Pour finir, le col de Porte en Chartreuse qui est un des lieux les plus humides de France à 1300 m d'altitude et qui a très régulièrement plus du mètre de neige au sol a dépassé une fois les 200 cm entre 1985 et 2017 : c'était en... 2013 !

Voilà pour ces stats personnelles qui sont à relativiser en raison de leur manque de précision (les lieux varient autour de l'agglo de Grenoble, les quantités de neige ont parfois été approximatives, j'ai aussi pu être absent, j'ai pu oublier des choses...) tout en donnant un aperçu très proche de la réalité.

Redoux (donc) avec deux jours annoncés presque chaud avant le retour de la neige en montagne. On profite une dernière fois de cette ambiance particulière en vallée.

On ne s'aventure pas au milieu de l'étang mais ça a l'air solide à cinq mètres du bord. Une glace bien adhérente, un peu comme un glacier l'été.

On ne s'aventure pas au milieu de l'étang mais ça a l'air solide à cinq mètres du bord. Une glace bien adhérente, un peu comme un glacier l'été.

Une ambiance bien humide

Une ambiance bien humide

Méditation devant l'étang

Méditation devant l'étang

Le château de Crolles plongé dans une brume épaisse du soir

Le château de Crolles plongé dans une brume épaisse du soir

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages, #nivo-météo

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Yann Morello 15/02/2017 15:41

Ta conversation des stats est impressionnante quand même ;)

Romain 03/02/2017 23:25

Super ces données, c'est la bible ! Merci Lio !

lta38 04/02/2017 13:55

La bible je sais pas mais disons que ça donne quelques points de comparaison. Merci pour vos commentaires.

Kk 03/02/2017 20:30

Sympa ces stats. Merci de prendre le temps faire ces relevés et de les consigner.