Un des meilleurs compromis que j'ai eu aux pieds

Publié le 18 Mars 2017

Après avoir bien tourné sur le Blizzard Zero G 85 (14000 de déniv en novembre-décembre avec le modèle en test et autant avec celui que j'ai acheté et monté en fixation Gignoux Ultimate), voici un retour de cet ensemble très léger (1100 g par pied) plus objectif que la seule prise en mains que j'avais déjà évoquée sur ces pages.

- Le ski rappelle son grand frère en 95 qui ne tarit pas d'éloges sur la toile. Ski polyvalent, poudre, pente raide, sanglier... Alors certes, il y a cette spatule à contre courant de ce qui se fait aujourd'hui, ces 85 mm au patin qui sont un peu juste en grosse neige (mais pour cela, on a d'autres skis) mais pour le reste, c'est du tout bon : stable, accrocheur (sécurité en pente), facile. Et bien sûr, très léger (1030 g par ski en 164 cm).

- La fixation minimaliste me donne pleine satisfaction. Il faut prendre le coup pour chausser (il m'a fallu quelques sorties pour chausser aussi vite qu'avec des fixations à insert classiques) mais surtout pour déchausser : nombreux sont ceux qui déchaussent à la seule force du pouce qui exerce une pression sur le carbone pour l'écarter. Pour ma part, je préfère appliquer une pression avec la paume de la main. Mais peut-être que les inserts de mes Black ne sont pas tout à fait optimisés (ou alors je n'ai pas de force dans le pouce) : ce ne sont pas des inserts Gignoux mais des inserts classiques que Pierre a customisés (limés) pour les adapter à la fixation non prévue au départ. Conseil : dans le cas d'un achat d'une chaussure Gignoux, ne pas hésiter à faire mettre des inserts adaptés dès le départ même si on n'a pas prévu d'acheter la fixation. Cela ne pose pas de problème sur les autres fixations et si un jour on change d'avis, on sera prêt. Son poids : 70 g par pied (si si !!!).

Au niveau sécurité, je n'ai eu aucun problème de déchaussage, ni en montée, ni en descente, que ce soit en pente raide neige dure ou grandes courbes ou petits sauts. Bien évidemment, il ne faudra pas lui demander une sécurité comme les butées "élastiques" ; ce n'est pas son programme comme la majorité des fixations de compétition. A noter qu'elle n'est compatible qu'avec les chaussures Gignoux, anciennes XP, Black, Race... Le premier investissement à penser se situe donc au niveau de la chaussure avant la fix'.​​​​​​​

Un des meilleurs compromis que j'ai eu aux pieds

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse, #matériel

Repost 0
Commenter cet article