Les coqs de Stella

Publié le 9 Avril 2017

En ce week-end printanier, j'aurais passé plus de trente heures consécutives en plein air. Ca commence dès le samedi matin avec un tour à vélo avec les filles. Direction Grenoble par la voie verte le long de l'Isère, repas en ville non sans terminer par les bonnes glaces de l'Arche aux fruits puis retour par le Campus et la rive gauche où les aménagements cyclables goudronnés ou terre battue agréable permettent de revenir jusqu'à Domène sans souci. A quand une intégrale vers Chambéry ?

Vélo du samedi
Vélo du samedi

Vélo du samedi

A ce prologue, s'ajoutera un épilogue le dimanche dans la journée : départ du Sappey aux alentours de midi pour une collective entre amis jusqu'à l'Emeindras avec pique-nique et farniente. Avec les plus courageux, nous ferons le retour à pied jusqu'à Bernin par le très roulant sentier du col de la Faita.

Les jonquilles de l'Emeindras du dimanche

Les jonquilles de l'Emeindras du dimanche

Et entre les deux, le plat de résistance. C'était un projet de l'année minutieusement préparé : permettre à mes filles de vivre ces instants magiques dans l'affût à côté des tétras-lyres. Emie étant invitée à un anniversaire, ce sera le tour de Stella.

Nous partons en milieu d'après-midi lourdement chargés (enfin, surtout moi) en direction d'une place de chant. La météo est au grand beau et le vent du nord a bien faibli. De bonnes conditions, qui le seront aussi le lendemain. En espérant ne pas être dérangés par un randonneur tombé du lit. En une vingtaine d'affûts ici, cela ne m'est arrivé que deux fois et plutôt en fin de moment des pariades. Croisons les doigts.

Ce sera aussi l'occasion de tester la tente Tragopan V5 avec l'extension chambre. Tout se passe comme prévu. L'enneigement est limite et me permet tout juste de tailler une terrasse de un mètre de large. Le repas est confortable et on assiste au coucher du soleil depuis le "palace". On se couche tôt ; les oiseaux sont attendus autour de 6h15.

Une montée enneigée mais chaude

Une montée enneigée mais chaude

Le toit est installé

Le toit est installé

Le trépied est en place

Le trépied est en place

Coucher de soleil splendide
Coucher de soleil splendide

Coucher de soleil splendide

Allez, au dodo

Allez, au dodo

5h30. Me voici en action. Je commence à préparer les sièges : il faut dégonfler les matelas et les regonfler dans les sacs à dos. Vraiment pratique ces Thermarest. Un petit kilo d'économisé par rapport à mon tabouret pas plus confortable. Il faut monter le matériel photo, fixer le micro, s'habiller. 

6h. J'ai laissé une sangle dehors. Je sors pour aller la chercher. 6h03. Les coqs débarquent d'un seul coup, un peu plus tôt que prévu. C'était moins une. Avec la pleine Lune qui se couche la lumière permet de bien les voir. Sûrement un moment d'intense émotion pour Stella. Le spectacle commence.

Bien sûr, je n'aurai pas la même disponibilité pour guetter les meilleures actions mais l'objectif du jour était ailleurs. Un partage réussi à 100%.
Bien sûr, je n'aurai pas la même disponibilité pour guetter les meilleures actions mais l'objectif du jour était ailleurs. Un partage réussi à 100%.
Bien sûr, je n'aurai pas la même disponibilité pour guetter les meilleures actions mais l'objectif du jour était ailleurs. Un partage réussi à 100%.
Bien sûr, je n'aurai pas la même disponibilité pour guetter les meilleures actions mais l'objectif du jour était ailleurs. Un partage réussi à 100%.
Bien sûr, je n'aurai pas la même disponibilité pour guetter les meilleures actions mais l'objectif du jour était ailleurs. Un partage réussi à 100%.
Bien sûr, je n'aurai pas la même disponibilité pour guetter les meilleures actions mais l'objectif du jour était ailleurs. Un partage réussi à 100%.
Bien sûr, je n'aurai pas la même disponibilité pour guetter les meilleures actions mais l'objectif du jour était ailleurs. Un partage réussi à 100%.

Bien sûr, je n'aurai pas la même disponibilité pour guetter les meilleures actions mais l'objectif du jour était ailleurs. Un partage réussi à 100%.

EOS 6D ; 300 mm f/4 ; microphone Rode. Du matériel d'entrée de gamme "pro" mais amplement suffisant dans ces conditions au regard de mes attentes personnelles. Le film viendra plus tard.

EOS 6D ; 300 mm f/4 ; microphone Rode. Du matériel d'entrée de gamme "pro" mais amplement suffisant dans ces conditions au regard de mes attentes personnelles. Le film viendra plus tard.

Rédigé par lta38

Publié dans #tétras-lyre

Repost 0
Commenter cet article

CARDIN 13/04/2017 08:34

c'est un spectacle inouï de vous voir ainsi loin de notre société actuel. Bravo Lionel d'apporter toute ces activités à tes filles. Bises à vous quatre et encre merci pour la soirée du 4 Avril. Ph.C.

lta38 15/04/2017 13:01

Merci de votre message. Ce fut un plaisir de se recroiser. Lionel