Psychopathes de l'ultra light

Publié le 3 Mai 2017

Une soirée avec Ben et forcément, c'est l'occasion d'évoquer l'allègement du matériel et les multiples possibilités qui s'offrent à nous pour rendre nos sorties outdoor plus confortables. C'est dingue comme on peut continuer à gagner du poids alors qu'on croyait être déjà pas mal du tout !

Une petite idée m'est venue récemment. Un de mes pires ennemis pour la photographie de nature en montagne reste le trépied. Encombrant mais surtout lourd. Parfois, on peut s'en passer ; parfois non. Pour la vidéo, il reste indispensable. Toujours dans une souci d'économie, il m'est venu à l'idée d'alléger le mien. Un vrai trépied (hauteur suffisante, 4 sections) reste indispensable dans sa panoplie mais lorsqu'il s'agit de le transporter, on peut parfois se contenter d'un plus petit. C'est notamment le cas pour mes affûts (tétras, cerf... mais aussi possible pour les paysages de montagne) où photographier assis reste la norme. Il y a donc la possibilité d'investir dans un trépied plus petit et plus léger avec les inconvénients suivants :
- coût supplémentaire
- stabilité moindre
- du fait du précédent, risque pour son matériel (en plus de rater les images).

Or ayant besoin d'un téléobjectif (1190 g pour mon 300 f/4 + 230g pour l'Extender 1,4x), une rotule supportant 5 kg me paraît indispensable (croire qu'on pourra faire tenir correctement un ensemble de 2200-2300g sur une rotule donnée pour 2,5 kg est une erreur), il m'est venu à l'idée de démonter mon Benro Travel Angel. En dévissant les deux sections inférieures (je garde donc les deux autres, la colonne centrale et la rotule j'ai obtenu un gain d'environ 30% sur l'ensemble. Pour éviter que terre, eau, poussière, brindilles... ne pénètrent dans les tubes, j'ai rentré en force (le bricolage reste amovible et n'endommage pas le pas de vis) un bouchon plastique de bouteille d'eau San Pellegrino. J'obtiens un trépied à deux sections de hauteur maximale 96 cm ce qui reste tout à fait intéressant et avec un excellente stabilité.

Entre une chose et l'autre, barouder avec son matériel photo commence à devenir vraiment intéressantEntre une chose et l'autre, barouder avec son matériel photo commence à devenir vraiment intéressant

Entre une chose et l'autre, barouder avec son matériel photo commence à devenir vraiment intéressant

Pour l'occasion, je crée une catégorie "ultralight" sur le blog, dans laquelle je "taguerai" les articles connexes. Ayant du mal à tout rechercher sur le blog, je "taguerai" peu à peu les anciens articles sur le sujet. En attendant, vous pouvez les retrouver sans doute en tapant des mots clés dans la petite fenêtre de recherche située en haut et à droite de la page d'accueil du blog. Encore faut-il savoir quels mots clés. J'en profite donc pour faire un récapitulatif de mémoire (donc sans doute non exhaustif) du matériel léger déjà évoqué sur ces pages.
- Skis Blizzard Zero G 85. 1030g/ski en 164 cm. 450€
- Fixation Gignoux Ultimate. 70g/pied. 500€
- Chaussures de ski Gignoux Black. 590g/pied en 26.0. 1500€
- Crampons Petzl Leopard. 330g/paire. 120€
- Piolet Petzl Ride. 240g. 80€
- Baudrier Petzl Altitude. 150g. 75€
- Baudrier Petzl Hirundos. 270g en M. 80€
- Corde Beal Joker multilabel (diamètre 9,1 mm). 52g/m. 2,5€/m
- Dégaine Petzl Ange. 63/78g. 23€
- Bâtons Gipron Mont-Blanc. 4 brins. 170g/bâton. 70€

- Tente Vaude SUL PowerLizard 2/3P. 1370g. 450€
- Matelas Thermarest NeoAir XLite R/S. 350/260g. 150/110€ 
- Sac de Couchage Valandre Mirage. 0°C confort. 770g en M. 320€

- Réchaud alcool Vargo Triad Multi-fuel. 30g. 35$
- Paravent Vargo. 38g. 15$
- Filtre à eau Lifestraw. 96g. 25€
- Appareil photo hybride Panasonic Lumix GM1+24-64 mm f/3,5/5,6. 275g. 500€

Sans oublier l'essentiel : ne pas emporter l'inutile. A très vite pour la suite.

Rédigé par lta38

Publié dans #matériel, #ultralight

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marc 04/05/2017 11:41

Je me suis peut être trompé. De mémoire il me semblait que ton sac faisait un peu plus d'un kg mais finalement il est peut être plus léger que ça.

lta38 07/05/2017 10:14

Commande passée chez ks-ultralightgear. Pas mal d'attente. Premier retour sans doute dans l'été. A suivre ;)

lta38 05/05/2017 18:23

Marrant ton message ; je suis justement en train de préparer un cahier des charges pour Laurent (ks-ultralightgear). J'en reparlerai quand j'aurai le produit en mains.

Marc 04/05/2017 13:04

Puisque tu es en pleine réflexion sur l'allègement des sacs je te conseille si tu ne connais pas encore de faire un tour sur le site de Kinpu San (http://www.ks-ultralightgear.com/). C'est un artisan français qui vit au Japon et réalise des sacs à dos entièrement customisables. Cela peut donner des idées sur ce qui peut se faire en light en terme de matériaux, options de portages et éléments de confort.

lta38 04/05/2017 12:17

Bonjour Marc. Merci de tes visites sur ces pages. Oui mon sac pèse 630 g. Je te l'accorde, il y a encore à gagner dessus mais loin d'un kilo effectivement. Je l'avais acheté il y a sept ans à un moment où j'étais déjà dans une optique de légèreté mais sans être encore un "psychopathe" :D Merci de ta participation à faire avancer le schmilblick. Je suis d'ailleurs en train de réfléchir à l'allègement des sacs tout en conservant un confort de portage. J'en reparlerai plus tard. Au plaisir.

Marc 04/05/2017 11:19

Bonjour Lionel. Tout d'abord merci pour ton blog.
Effectivement les possibilités d'allègement sont nombreuses. Tu es déjà bien léger dans ta pratique mais tu as de la marge. Par exemple pour ton Mont Blanc express tu pouvais potentiellement gagner autour d'un kg sur le poids du sac à dos en optant pour un sac à dos du type Simond Cliff 20 (Moins de 300gr pour 18€. Je le trouve confortable et permet de courir). 1 kg sur ta liste qui était déjà très light c'est énorme.
Ne pas emporter l'inutile, alléger l'existant et éventuellement remplacer l'existant par plus léger.