Quiétude (tétras 2017 VI)

Publié le 14 Mai 2017

Peut-être le dernier affût aux tétras car je ne pourrai pas remonter avant la première décade de juin. N'ayant pas goût à aller skier, sans doute en raison des événements de ces derniers jours, je profite de la sortie de la veille pour affiner ma connaissance de ce secteur. J'étais parti pour faire plutôt du foncier mais je laisse cela pour la sortie du lundi soir : les jours sont longs et j'aurai largement de quoi faire du dénivelé.

Retour donc sur ce site de tétras-lyres où je n'étais pas très bien placé la veille. Les repérages (c'est la troisième fois que je viens ici) m'ont montré deux autres endroits favorables. Je vais donc tester l'un des deux.

Arrivé sur place à 4h. Deux réveils en pleine nuit de suite, ça commence à piquer. Ca chante déjà mais ils semblent dans les arbres et éparpillés. Il faut vite monter la tente et s'installer. Tout comme la veille, c'est grâce au GPS, après avoir pointé les emplacements de jour, que je retrouve l'endroit facilement. Sans ces outils, c'eut été plus compliqué.

Trois coqs arriveront sur la place à 4h45 et resteront jusqu'à 7h30 avant de partir subitement. Deux d'entre eux ne bougent pas beaucoup et restent à quarante mètres l'un de l'autre. Le troisième fait la girouette de l'un à l'autre et provoque quelques rixes. Ce n'est pas l'animation de la place en Belledonne que je suis depuis 2013 mais c'est fort sympa et le biotope est vraiment classe.

Je poursuis dans la matinée en me baladant dans le secteur : grâce à mon package ultra light (tout le matos photo dont le trépied, tente affût... bref, tout le sac à dos à 9kg200), je peux naviguer sans trop de souci.

Une matinée de véritable quiétude puisque je ne croiserai pas âme qui vive et n'entendrai aucun bruit de la civilisation (mis à part les avions), chose de plus en plus rare. Et beaucoup de belles rencontres/écoutes : chamois, chevreuil, renards, blaireau, chouette hulotte, chouettes de Tengmalm, marmottes, bécasse des bois...).

5h20. Mon oeil distingue à peine les coqs. Le 6D réussit à faire la mise au point grâce au contraste. Photo complètement sous exposée histoire de ne pas dépasser les 25600 ISO et avoir une vitesse suffisante pour espérer une image à peu près nette au 70 mm (1/6è sec). Retouche LR pour un résultat au bruit dépassant l'acceptable mais j'aime bien l'ambiance qu'elle donne, avec les ombres dues au clair de lune gibbeuse.

5h20. Mon oeil distingue à peine les coqs. Le 6D réussit à faire la mise au point grâce au contraste. Photo complètement sous exposée histoire de ne pas dépasser les 25600 ISO et avoir une vitesse suffisante pour espérer une image à peu près nette au 70 mm (1/6è sec). Retouche LR pour un résultat au bruit dépassant l'acceptable mais j'aime bien l'ambiance qu'elle donne, avec les ombres dues au clair de lune gibbeuse.

Toujours bien bruité en raison d'une sous-exposition. Je suis passé à 12800 ISO pour diminuer le bruit mais en sous-exposant pour avoir une vitesse correcte, il faut ensuite rattraper les ombres ce qui met en valeur le bruit. Du coup, j'ai des doutes sur le choix ISO effectué.

Toujours bien bruité en raison d'une sous-exposition. Je suis passé à 12800 ISO pour diminuer le bruit mais en sous-exposant pour avoir une vitesse correcte, il faut ensuite rattraper les ombres ce qui met en valeur le bruit. Du coup, j'ai des doutes sur le choix ISO effectué.

Ce coq est venu juste devant ma tente. Après s'être à nouveau un peu éloigné, une première image assez propre au 200 mm (seulement) et 8000 ISO. Ca a du bon le plein format.

Ce coq est venu juste devant ma tente. Après s'être à nouveau un peu éloigné, une première image assez propre au 200 mm (seulement) et 8000 ISO. Ca a du bon le plein format.

Ambiance

Ambiance

Le coq de droite

Le coq de droite

Celui qui fait la girouette

Celui qui fait la girouette

Le coq de gauche et la girouette

Le coq de gauche et la girouette

Petite image verticale sympathique avec ce beau pin en arrière plan

Petite image verticale sympathique avec ce beau pin en arrière plan

Droite et girouette durant une explication

Droite et girouette durant une explication

Dans la forêt lointaine...

Dans la forêt lointaine...

Tchou-issschhh !

Tchou-issschhh !

Arrivée du soleil... et déclin des chants

Arrivée du soleil... et déclin des chants

J'aurais dû fermer davantage le diaph pour que le second coq soit moins flou

J'aurais dû fermer davantage le diaph pour que le second coq soit moins flou

La girouette durant son dernier passage

La girouette durant son dernier passage

Pin à crochet

Pin à crochet

Un premier chamois passe
Un premier chamois passe

Un premier chamois passe

Une petite harde suit
Une petite harde suit

Une petite harde suit

Une belle chèvre
Une belle chèvre

Une belle chèvre

Rédigé par lta38

Publié dans #tétras-lyre, #animaux

Repost 0
Commenter cet article

jerome dauvergne 16/05/2017 16:30

Encore une très belle série ! Bravo.