Tour des lacs de Neuchâtel et de Murten (J3)

Publié le 27 Mai 2017

Compte tenu de la déconvenue de la veille, on appelle le camping du troisième soir afin d'être sûr de la disponibilité mais celui-ci ne répond pas. Décollage à 12h30 ; les filles ont besoin de profiter de la matinée après l'arrivée à 19h la veille. Et puis l'étape est courte même si je garde dans un coin de ma tête la possibilité, en cas de nouvelle mauvaise surprise, de boucler en trois jours au lieu de quatre.

Toute cette étape entre Cudrefin et Estavayer-le-Lac est magnifique. Certes, on voit très peu le lac mais le décor est reposant et les chemins empruntés idéals pour le vélo. Il y a bien quelques bosses mais elles passent comme une lettre à la Poste.

Après un petit tour dans la belle ville d'Estavayer, direction le camping... qui est plein !!! On nous annonce que tous les campings du bord du lac sont pleins ce week-end. D'après un des gérants qui travaille depuis de nombreuses années, il n'avait jamais vu ça. Petite réflexion d'après coup : week-end de l'Ascension (oui ; les Suisses font aussi le pont et ont ce jour férié), grand beau et grosse chaleur ce qui est exceptionnel à cette époque (30°C pratiquement tous les jours). "Seulement" quatre jours disponibles donc pas suffisamment pour aller trop loin => direction les lacs !!

Fort heureusement, on trouve une disponibilité à Yvonand, douze kilomètres plus au sud. N'en ayant fait que vingt-cinq aujourd'hui, l'étape restera raisonnable et réduira le dernier jour à sa plus simple expression. Parfait pour finir. Dernière partie selon une grande ligne droite entre marais et forêt.

Hirondelle de fenêtre

Hirondelle de fenêtre

Belle portion entre Cudrefin et Estavayer

Belle portion entre Cudrefin et Estavayer

Arrivée à Estavayer-le-Lac

Arrivée à Estavayer-le-Lac

Magnifique !
Magnifique !
Magnifique !

Magnifique !

Direction le camping... qui sera plein

Direction le camping... qui sera plein

Le ciel devient menaçant

Le ciel devient menaçant

Finalement, pas de pluie et de quoi profiter du lac

Finalement, pas de pluie et de quoi profiter du lac

Rédigé par lta38

Publié dans #vélo

Repost 0
Commenter cet article