Boucle des Balmettes

Publié le 25 Juin 2017

Une petite collective (trois familles) ce dimanche matin du côté de Belledonne est. Au départ de Saint-Colomban-des-Villards, la petite route de Frémezan construite pour installer des paravalanches suite à l'avalanche séculaire dramatique des années soixante-dix, permet aujourd'hui, d'accéder en voiture à près de 1850 m. De ce fait, c'est la plus haute route carrossable à l'intérieur du massif (le point d'accès routier le plus haut restant le col du Glandon). Pratique pour prendre le frais... et pour éviter la foule se ruant sur les lacs du versant Grenoble.

Direction le lac des Balmettes. Et comme on aime bien les boucles, il existe deux possibilités : la plus longue consiste à faire le tour par le col des Balmettes et la seconde par le collet éponyme où chemine une trace non balisée et très peu marquée. C'est cette seconde solution que nous choisissons.

Départ bien humide

Départ bien humide

De beaux sujets à photographier

De beaux sujets à photographier

Collet des Balmettes : début de la descente

Collet des Balmettes : début de la descente

Le lac est en vue

Le lac est en vue

L'éclaircie

L'éclaircie

On s'amuse un peu sur les névés

On s'amuse un peu sur les névés

En approche du lac

En approche du lac

Un joli lac encore en partie gelé malgré une altitude basse (2200 m)

Un joli lac encore en partie gelé malgré une altitude basse (2200 m)

Le lac des Balmettes

Le lac des Balmettes

Un beau pilier : trop haut, trop court (pour la grimpe)

Un beau pilier : trop haut, trop court (pour la grimpe)

Des cimes dentelées

Des cimes dentelées

Retour au milieu des rhododendrons

Retour au milieu des rhododendrons

Traversée du lac vers le terminus de la route de Frémezan

Traversée du lac vers le terminus de la route de Frémezan

Rédigé par lta38

Publié dans #randonnée sportive

Repost 0
Commenter cet article