Balade en face nord

Publié le 23 Août 2017

Deuxième sortie avec le Thib'. Direction les Aravis et son point culminant. L'ami voulant à tout prix finir au sommet, nous optons pour une voie en face nord ce qui correspond bien avec les températures et la forme du moment. Je ne suis pas très emballé ; peut être cela faussera t-il mon jugement.

La "balade" (Goûter à Gramusset de son nom) a un peu d'ampleur et quelques jolis dalles et cannelures en bas. Les passages "durs" sont typés "bloc". L'équipement est très bon à partir du 5b mais bien aéré en-dessous. Le rocher reste propre et il faut reconnaître que dans l'ombre de la face nord avec une petite laine, on retrouve une ambiance "montagne". Tout déroule jusqu'au R6 où, au lieu de fm'arrêter, je fais dix mètres supplémentaires et relaye sur un point + deux friends car c'est l'endroit pour faire de jolies photos.

Mais dans la manip', je laisse échapper un chausson. Il rebondit plusieurs fois puis s'immobilise miraculeusement cent mètres plus bas. Que faire ?

Bien résigné, je prends le temps de réfléchir. Une cordée de Pachidermes expédie régulièrement des pierres dans la face et le chausson est dans l'axe. Et nous n'avons qu'un brin de 50m...

Finalement, on se décide à y aller. Je désescalade les dix mètres, rejoins Thibaut au R6 où l'on pose un rappel qui amène, avec l'élasticité, pile au relais inférieur (il ne fallait pas un mètre de plus). Puis on désescalade la longueur en 3 menant au R4. Enfin, Thib' me mouline vingt mètres jusque sur la vire. Je fais un aller-retour express décordé et récupère ma pantoufle. Reste à remonter... Bon on à limité les manip : 45 minutes de perdu pour descendre puis remonter ces 2 longueurs et demi. Cette anecdote n'est pas sans rappeler la mésaventure de Candice en 2011 aux rochers de l'Homme. La coupable de ce raté avait dû gravir six (ou sept) longueurs avec un pied nu !!

Finalement, tout s'arrange. Thib' nous trouve deux longueurs magnifiques pour finir (je dirais 6a) et on sort au sommet dans une superbe ambiance.

Grosse pause au sommet puis descente de la voie normale menée tambour battant : 1h10 jusqu'au col des Annes.

Approche atypique dans ces grands lapie

Approche atypique dans ces grands lapie

Plongée sur les grandes dalles du début

Plongée sur les grandes dalles du début

Quelques passages plus raides

Quelques passages plus raides

On supporte la doudoune

On supporte la doudoune

Sortie sur la grande vire 100 m sous le sommet

Sortie sur la grande vire 100 m sous le sommet

Le magnifique mur sommital. Sans doute deux longueurs de (gros) 7/8 à ouvrir

Le magnifique mur sommital. Sans doute deux longueurs de (gros) 7/8 à ouvrir

L'avant-dernier relais

L'avant-dernier relais

Dernière longueur sur un pilier aérien

Dernière longueur sur un pilier aérien

Vue d'ensemble (face nord à gauche sous le sommet) depuis le sentier du retour

Vue d'ensemble (face nord à gauche sous le sommet) depuis le sentier du retour

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0
Commenter cet article

Angelilie 28/08/2017 16:23

un beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog (lien sur pseudo)
au plaisir