Clocher cochon

Publié le 27 Août 2017

Dernier jour de grimpe avec Thibaut. De retour à la maison, je lui propose d'aller parfaire notre (enfin, surtout "ma") connaissance de Belledonne avec une voie au clocher des Pères ouverte par Manu Pellissier : Clocher Pochetron (une allusion à "cocher-cochon" au Brévent je suppose).

Depuis le col ouest d'où démarre le couloir nord qui est une grande classique du ski (pas trop) raide,  j'ai le souvenir d'une belle tour de granit. C'est une petite course : à peine six longueurs hétérogènes et deux rappels de 30 m.

Ca démarre mal. A 1000 m d'altitude, la piste d'accès au Cuchet est barrée pour travaux. On n'a pas du tout envie de faire 1300 m de dénivelé d'approche (au lieu des 500 prévus qui étaient en "accord" avec notre envie de marcher par ces chaleur et avec la brièveté de la voie d'escalade). On redescend et on monte par le Nant. Trente (bonnes) minutes de perdues. L'approche sera plus longue mais acceptable. Au final, elle sera quand même trop longue. Ca monte, ça descend, ça traverse... près de 800 m de dénivelé qui demanderont deux heures avant d'attaquer la voie.

Certes le cadre est beau, le rocher de ces clochers magnifiquement dressé ici alors que tout est ruiné alentour mais :

- L1 : 6a -> Dix premiers mètres athlétiques jolis puis trente mètres de lichen horrible.
- L2 : 6b+ -> Beaux passages sur dix mètres encore dans le mur rouge puis beaucoup trop de lichen
- L3 : 3b -> Court, plutôt du 2
- R1 : 30 m. Serait passé sans souci avec une corde de 50 m (rappel de 20 m)
- L4 : 5c -> Du lichen encore et encore
- L5 : 2 -> Plutôt du 3 mais peu importe. Des blocs, encore des blocs et toujours ce lichen
- L6 : 4c -> Courte arête effilée mais, comment dire... du lichen
- R2 : 30 m. Passe pile poil à 25 m

Certes, notre jugement est un peu faussé par la longue approche (et le retour, ça remonte...) que l'on a dû faire ce jour, le poids du sac (corde à double emportée inutilement, 3 friends en trop laissés par erreur dans le sac, 13 dégaines alors que je pensais n'en avoir pris que 7) et une lumière très fade. Si on ajoute la chaleur sur ce versant est... On doit reconnaître qu'on n'a pas été emballés. Mais avec un peu de recul, je reste persuadé que le point noir de cette course c'est vraiment ce satané lichen.

En choisissant une belle journée d'automne, avec la courte approche (environ 1h) du Cuchet, ces piliers mériteraient assurément une visite. Mais il faudrait d'abord y envoyer une vingtaine de cordées, tous en baskets, et bien frotter ses pieds tout au long de la voie. Ou mieux, retourner avec une brosse et faire une journée "délichénisation".

Bien que le granit du nord Belledonne soit joli, ici on est donc resté sur notre faim. J'ai nettement préféré les voies de Manu aux Grands Moulins (piliers sud des Trois Dames). Allez faire le "Grand méchant loup". C'est très beau !

Clocher des Pères : clocher Pochetron. TD 6b+(6a obligatoire.) Matériel à emporter : corde à simple 50 m (donc), friends du 0,3 au 4 + 2 micros, 6 dégaines, 3 sangles.

Joli départ pour L1

Joli départ pour L1

Fin de L2

Fin de L2

L3

L3

Rédigé par lta38

Publié dans #escalade-alpi

Repost 0
Commenter cet article