Ethique et montagne (II)

Publié le 11 Août 2017

Suite à ce billet (pas à cause de celui-ci directement mais en suite des échanges lancés auparavant) écrit il y a deux mois, de la salive a continué à couler et aucun compromis ne semble avoir été trouvé.

Je ne reviendrai pas sur ce que j'ai déjà écrit ici ou sur le forum de camptocamp (pseudo lioT) sur lequel je n'interviens en principe jamais (il ne s'agit pas de boycott mais d'un choix des supports de communication - je n'ai, sauf exception donc, plus de temps à consacrer au-delà de tout ce qui me prend déjà beaucoup ici et ailleurs au sujet de la montagne). Mais il est intéressant de publier ce qu'à écrit un contributeur du site communautaire (au passage, si mon billet n'a reçu que peu de réactions écrites ici ou sur FB, j'ai eu de nombreuses discussions de vive voix et à l'unanimité, tous ont abondé dans mon sens !). Olive65, que je ne connais pas (je suppose qu'il s'appelle Olivier et qu'il a une attache avec les Hautes Pyrénées ??) est un des plus grands contributeurs de camptocamp.org. A l'époque où je visitais le site régulièrement, il ne s'écoulait pas deux jours sans qu'il y rentre une sortie d'escalade. Un sacré grimpeur ! On peut donc dire qu'il a bien contribué à enrichir la base d'itinéraires qu'il a probablement lui-même découvert dans des topos papiers.

Et pourtant, voici ce qu'il répond à la fameuse polémique (merci à lui pour cette honnêteté) :

Ethique et montagne (II)
Ethique et montagne (II)
Ethique et montagne (II)
Ethique et montagne (II)

Rédigé par lta38

Publié dans #humeur

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article