Pannes, SAV, obsolescence (programmée ?)...

Publié le 26 Août 2017

De retour d'Ubaye, impossible d'allumer mon petit Lumix GM1.

L'interrupteur est bloqué. Rien n'y fait. Il va falloir passer par le SAV. J'expédie le tout à Nikken, la boite qui sous-traite les SAV de Pana, Olympus, Tamron, Pentax, Sony... en espérant que ce soit réparable.

En attendant, je regarde les occasions sur LBC. On trouve des boîtiers nus à 175-200€.

Comme à leur habitude (j'ai déjà eu à faire trois fois à eux), la réponse ne traîne pas. Si la rapidité d'action est un point positif de cette boite, le tarif de la réparation de l'interrupteur tombe comme un couperet : pratiquement 250€ !!!! Les trois fois précédentes, bien que sous garantie, j'avais eu accès aux factures et avais noté que si cela avait été à ma charge, je m'en serais tiré autour des 120€. Acceptable. Je m'étais dit : "Au pire, tu t'en sors pour 150€". Et bim !

Le lecteur ne peut s'empêcher de se poser une question : les tarifs sont-ils "gonflés" parce l'appareil n'est plus sous garanti ? Restons objectif et ne dévions-pas comme sur les "fora poubelle". Je ne suis pas compétent en la matière et n'émettrai donc aucun jugement. Cependant, 250€ pour un interrupteur (et la main-d'oeuvre qui va avec certes), c'est niet. D'autant que j'avais payé (avec 100€ de cashback certes) l'appareil photo 500€, objectif compris. C'est aujourd'hui le tarif magasin (Darty...) du GM5 en kit, modèle qui a succédé à mon GM1 et quasi identique. Le petit pancake livré en kit se vend seul (avec bouchon arrière - non fourni dans le kit - boîte...) aujourd'hui à 300€. En considérant que le constructeur en sacrifie le tarif pour vendre le kit, on peut donc considérer que le boitier nu neuf du GM1 (non proposé par le fabricant) coûte autour de 300€ soit à peine plus que la réparation !!

Je n'ai donc pas fait réparer. Ce choix me coûte. D'abord il me coûte plus cher pour le moment (on verra plus tard). Ensuite, il me coûte en décision "durable" : je vais devoir racheter du matériel. Mais je repars avec du matériel neuf garanti deux ans (alors que rien ne dit que je n'aurais pas eu un autre problème dans les semaines à venir avec mon GM1 réparé) et je sanctionne la politique tarifaire de Nikken sur ce coup-là. (On notera au passage l'abus avec les plus de 14€ TTC de l'envoi Colissimo qui est normalement de 6,10€ pour un particulier !!! Si le reste est calculé sur les mêmes bases...)

En admettant que le bénéfice de l'entreprise soit limité sur cette réparation, je les invite quand même à revoir leur copie et à participer activement au développement durable. Mon idée c'est que pour tout matériel réparable (je ne parle pas d'un boiter tombé par terre dans lequel il faut changer la moitié des composants), le tarif ne devrait pas être dissuasif.

Voici donc un retour d'expérience. Si même mésaventure vous arrivait, vous économiserez 33€ de devis (c'est ce que j'ai dû payer pour récupérer mon appareil non réparé ; sinon, ils le gardent). J'ai donc acheté un GM5 en kit 12-32 neuf à 490€ avec en cadeau une carte 16go rapide (environ 15€) dont j'avais besoin de toutes façons et un demi-étui de protection.

L'idée c'est de revendre du matériel pour au final, retomber sur les 250€ que m'aurait coûté la réparation mais avec du matériel neuf garanti deux ans :

- 12-32 f/3,5-5,6 du GM1 (couleur métal) côté 210/155€ sur Chassimages (bon/moyen) en bon état mais sans boîte et avec bouchon générique. Je me cale sur la côte basse : une affaire. 150€

- Lumix GM1 pour pièces

- Petit flash externe du GM5 (qui n'a pas de flash pop up comme le GM1) car je ne l'utilise pas. 

- Batterie BLH7 (j'en ai déjà 3)

- Chargeur pour batterie BLH7 (que j'ai en double)

Et pour finir sur une note réaliste. Si effectivement je retombe sur mes 250€ d'investissement, compte tenu du sort que je fais subir à mon matériel en courant, pendu au baudrier, les changements d'objectif, la poussière... il faut reconnaître que changer un petit boîtier tous les trois/quatre ans, ce n'est pas anomal. La miniaturisation a ses limites. Pour autant, j'ai confiance dans les objectifs. Mais ces tous petits boîtiers me paraissent bien fragiles. Si nous les maltraitons, tôt ou tard, ils nous le font savoir.

Pannes, SAV, obsolescence (programmée ?)...

Rédigé par lta38

Publié dans #matériel, #humeur

Repost 0
Commenter cet article