Brame du cerf 2017 (VIII) : cette fois, on y est

Publié le 21 Septembre 2017

Je ne m'attarde pas sur les mots car le temps me manque. Deux cerfs bien actifs cette fois sur la place. Je commence à bien comprendre comment ils fonctionnent même si on a toujours des surprises. Mais surtout je connais le terrain par coeur. Cela m'aura permis d'arriver sur la place sur la pointe des pieds et de m'immiscer au milieu de leur concerf. Un peu de chance fera la différence pour l'image du jour : l'un des deux protagonistes se couche pile dans une trouée en face de mon poste d'affût mobile. Je ne pouvais rêver mieux. Il n'y avait plus qu'à attendre l'animation. Quelques images fixes ; je garde les vidéos pour le film de fin de saison.

Première apparition après le son

Première apparition après le son

Après s'être couché un bon moment, il daigne se relever

Après s'être couché un bon moment, il daigne se relever

Puis rejoint le couvert forestier. Il s'excite de longues minutes sur un arbuste. C'est le moment où je décide d'avancer pour aller me poster non loin de sa trajectoire présumée.

Puis rejoint le couvert forestier. Il s'excite de longues minutes sur un arbuste. C'est le moment où je décide d'avancer pour aller me poster non loin de sa trajectoire présumée.

Après avoir attendu, il réapparaît dans une trouée. Je crois alors qu'il va s'éloigner. En fait, il revient et se couche.

Après avoir attendu, il réapparaît dans une trouée. Je crois alors qu'il va s'éloigner. En fait, il revient et se couche.

De temps à autre il brame. Je suis idéalement placé. Noter l'image de gauche au 6D et celle de droite au 100D avec le même matériel (300 f/4 L IS USM + extender 1,4x II). On gagne bien sûr en grossissement avec l'APS-C mais on perd en qualité. Piqué supérieur sur le 6D. Il serait intéressant de cropper à égalité pour comparer. On aurait une perte de pixels mais quid de l'image à taille équivalente selon le grossissement désiré ?
De temps à autre il brame. Je suis idéalement placé. Noter l'image de gauche au 6D et celle de droite au 100D avec le même matériel (300 f/4 L IS USM + extender 1,4x II). On gagne bien sûr en grossissement avec l'APS-C mais on perd en qualité. Piqué supérieur sur le 6D. Il serait intéressant de cropper à égalité pour comparer. On aurait une perte de pixels mais quid de l'image à taille équivalente selon le grossissement désiré ?

De temps à autre il brame. Je suis idéalement placé. Noter l'image de gauche au 6D et celle de droite au 100D avec le même matériel (300 f/4 L IS USM + extender 1,4x II). On gagne bien sûr en grossissement avec l'APS-C mais on perd en qualité. Piqué supérieur sur le 6D. Il serait intéressant de cropper à égalité pour comparer. On aurait une perte de pixels mais quid de l'image à taille équivalente selon le grossissement désiré ?

Puis il se relève et se déplace à nouveau.

Puis il se relève et se déplace à nouveau.

Deux biches passent sur une crête

Deux biches passent sur une crête

Ambiance d'automne

Ambiance d'automne

Rédigé par lta38

Publié dans #brame du cerf

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MonCahierNature 22/09/2017 19:13

"Il serait intéressant de cropper à égalité pour comparer. On aurait une perte de pixels mais quid de l'image à taille équivalente selon le grossissement désiré ?"
Effectivement, ce serait bien intéressant. C'est aussi une question que je me pose. Si tu as l'occasion de nous montrer la comparaison, je t'en saurai personnellement gré...

lta38 25/09/2017 12:45

Je peux le faire à partir de ces deux images mais je suis bien taquet là. On verra un peu plus tard.