Peaux maison - 40%

Publié le 31 Décembre 2017

Une paire de peaux toute prête pour skis un peu larges (85-95 au patin) coûte en moyenne 150€. Pratique si on ne veut pas se prendre la tête ; en plus on bénéficie souvent de l'attache arrière empêchant le décollement (mais augmentant le frottement et le poids en raison de 30 cm de poils inutiles au niveau du talon et cinquante centimètres du côté de la spatule où on pourrait diminuer de la matière - il est en effet inutile d'aller jusqu'aux carres à cet endroit, l'accroche étant essentielle autour de la fixation plus ou moins vingt (?) centimètres).

Personnellement, j'ai fait le choix suivant :

- Réduction du poids et du frottement au maximum, au détriment de l'attache arrière. Pour avoir l'habitude de mettre et remettre les peaux plusieurs fois au cours d'une randonnée, en faisant les choses correctement et avec des peaux en bon état de colle, je n'ai pas de souci de décollement ou rarement et je suis toujours arrivé à les résoudre. Dans le pire des cas, une fois par an, je peux avoir recours à un bricolage (carré autocollant dans kit de dépannage toujours dans le sac ou strapal). Pour une fois ou deux, je veux bien accepter ce léger désagrément (je n'ai jamais raté une sortie à cause des peaux) pour bénéficier du meilleur confort en montée à chaque sortie. Aucune hésitation.

- Par ce qui précède (poids, légèreté, glisse, accroche essentiellement au niveau de la fixation), je prends des peaux 100% mohair en largeur 100 mm jusque pour des skis de 95 au patin, à la coupe et en trois mètres. Avec deux fois cent-cinquante centimètres, c'est largement assez pour équiper une paire de skis jusqu'à la taille 175 voire 180 cm. Pour l'attache spatule, soit l'avant du ski présente une encoche (Atomic, Dynafit, Hagan...) et je mets un élastique type compète (on peut aussi faire l'encoche à la scie + queue de rat + Epoxy), soit, d'autant qu'on n'est pas en mode "ultra rapide", je recycle un étrier basique d'une ancienne peau. Au Vieux Campeur, la Pomoca Race se vend 32€ le mètre soit 96€.

Il reste à découper ses peaux. Ce n'est pas très compliqué.

1- Préparer l'attache spatule (attention à ne pas se tromper de sens de la peau).

2- Coller la peau sur le ski en choisissant d'en laisser dépasser un peu plus d'un côté que de l'autre (quand on regarde le ski "à l'endroit", la peau dépasse des deux côtés mais un peu plus d'un côté que de l'autre)

3- Couper proprement le côté qui dépasse le plus à ras la carre avec un cutter dont la lame est (quasi) neuve (sinon, on va tout "mâchouiller").

4- Décoller la peau et la repositionner pour découper l'autre côté. Pour cela, on place le côté déjà découpé en le décalant de la carre + l'équivalent de la carre.

Décalage de "la carre + l'équivalent de la carre"

Décalage de "la carre + l'équivalent de la carre"

5- Découper l'autre côté le long de la carre comme précédemment.

6- Positionner correctement la peau sur le ski pour vérifier (de toutes façons c'est trop tard ; si c'est raté, ce ne sera pas 40% d'économie mais 60% d'augmentation !! - mais y a pas de raison) : les deux carres doivent juste dépasser de chaque côté (sauf au niveau de la spatule où la peau sera bien à l'intérieur).

7- Découper le talon en arrondi pour limiter les décollements intempestifs.

Résultat : une peau vraiment pas lourde pour un ski de 94 au patin (Fischer Hannibal 94). Et je l'utilise même sur mon Atomic Access (100 au patin) parce que de toutes façons, je ne sors ce ski qu'en poudreuse profonde donc je n'ai pas utilité d'avoir une peau ajustée au ski. Pas de dépense inutile.

Résultat : une peau vraiment pas lourde pour un ski de 94 au patin (Fischer Hannibal 94). Et je l'utilise même sur mon Atomic Access (100 au patin) parce que de toutes façons, je ne sors ce ski qu'en poudreuse profonde donc je n'ai pas utilité d'avoir une peau ajustée au ski. Pas de dépense inutile.

Rédigé par lta38

Publié dans #matériel

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

fredo 30/01/2018 15:55

Bonjour
Comment faites-vous pour les étrier? Il faut découdre la partie en faux cuir de l'ancienne peau puis la recoudre autour de part et d'autre de la nouvelle peau? La colle n'abime pas trop la machine à coudre?
Sportivement

fredo 31/01/2018 15:46

Merci, j'avais pas pensé à cette solution toute simple.

lta38 30/01/2018 17:06

Bonjour. Je récupère effectivement les anciens étriers mais je ne couds pas. Je replie un bout de peau sur lui-même tout simplement (sur environ 6 cm). Parfois, ça se décolle mais uniquement durant la phase de séchage ou d'entrepôt à la maison (jamais arrivé sur le ski car comme c'est plaqué sur l'envers de la spatule, ça ne bouge pas). Dans ce cas, on peut mettre un bout de scotch autour (genre strapal) ou une grosse agrafe si on en a sous la main (ou rien du tout d'ailleurs puisque ça tient à l'usage).