Rando luge

Publié le 28 Janvier 2018

Aujourd'hui, il n'y avait des conditions à ne pas louper. D'habitude, ce genre de balade (en partie) sur neige n'est faisable qu'en début (quand il n'y en a pas trop) ou en fin (quand c'est tout bien transformé, limite névé) de saison. Mais cette année, il faut savoir exploiter les pluies qui ont compacté le manteau : on peut monter à pieds ( ne me parlez pas des raquettes, hein !).

Deuxieme point, il fait grand beau ce qui n'est arrivé que deux ou trois fois en janvier. 

La neige est là en quantité ; je sonderai en moyenne 160 cm à 1700 m.

Dernier atout non négligeable : le décor. Outre les sapins blanchis par la chute de la nuit, les hauts pics de Belledonne sont plâtrés comme l'Himalaya.

Alors quand le frérot débarque avec la famille, il n'y a rien de mieux qu'une balade sur la crête entre Breda et Grésivaudan, l'idée étant que les enfants fassent toute la descente (350 m de dénivelé du crêt Luisard au foyer de fond) en luge-pelle.

Bien sûr, il y a le départ peu ragoûtant avec un parking bondé à midi (essentiellement des fondeurs) et le rappel à l'ordre de la "police des pistes" sur la dangerosité d'une telle randonnée sans raquette (vous n'êtes pas très bien équipés, attention parfois c'est glacé, vous risquez de vous tordre un doigt en glissant...). Tout ce que j'adore de notre monde version 2018. J'ai cru un instant qu'ils allaient nous faire part de la redevance raquettes de 2€ mais ouf, la conversation n'a pas eu lieu. Parce que me faire payer pour une piste damée oui (c'est même normal) mais pour aller dans la nature c'est niet.  Mais très rapidement, après avoir dépassé un premier groupe à raquettes, les enfants prennent de la hauteur et nous nous retrouvons étonnamment seuls malgré l'heure avancée. 

Cinq heures dehors dont une descente d'anthologie pour les enfants qui dormiront très vite le soir. Ce coin de Belledonne est décidément un must pour les randonnées "multi-possibilités" en famille : ski de piste, ski de rando, rando-luge, balade estivale, soirées étoilées, bivouacs, refuge... je suis déjà venu ici une vingtaine de fois avec les enfants. À chaque fois, une idée différente, un passage différent. Presque toujours un enchantement.

Les premiers attendent les suivants en faisant quelques allers-retours à Pierre Roubet

Les premiers attendent les suivants en faisant quelques allers-retours à Pierre Roubet

Ambiance neige et soleil

Ambiance neige et soleil

La vallée sous la couette

La vallée sous la couette

Traversée vers le plateau

Traversée vers le plateau

Le drone Mavic Pro de Ced

Le drone Mavic Pro de Ced

Un randonneur sur fond de Chartreuse

Un randonneur sur fond de Chartreuse

Stella sur fond de rocher d'Arguille

Stella sur fond de rocher d'Arguille

Début de descente, prêts à en découdre

Début de descente, prêts à en découdre

La vallée toujours dans la crasse

La vallée toujours dans la crasse

Les enfants s'en donnent à coeur joie dans la descente

Les enfants s'en donnent à coeur joie dans la descente

L'équipe au complet

L'équipe au complet

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

bleicher veronique 13/02/2018 20:31

Bonjour
Comment se fait-il que je ne t'ai pas vu ? J'ai échangée quelques mots avec ton frère en haut sur le plateau à l'arrivée au sujet de son drone. pour ma part, je venais de passer la nuit au refuge et j'étais sur la descente. Au plaisir de te croiser peut être dans nos montagnes.
Véronique