Norvège J10 : le pygargue à queue blanche.

Publié le 21 Février 2018

Cet oiseau jamais observé pour ma part m'a toujours fasciné. Sans doute par son côté massif : un bec énorme, des ailes très larges, une grande d'envergure (plus de deux mètres)... font de cet aigle un oiseau magnifique. Une fois n'est pas coutume, le guide Audun Lie Dahl nous emmène à leur rencontre. Il connaît comme sa poche les alentours de l'île et les soixante couples de pygargues qui y vivent. Tant pis si ça casse le mythe mais il est inutile de mentir : toutes les photos de pygargues sont faites ainsi. Il en va de même pour beaucoup d'images d'animaux y compris en France : les petits oiseaux nourris aux mangeoires, les chocards qui espèrent la pitance du randonneur en montagne, la chevêchette rappelée, la Tengmalm qui sort quand on gratte le tronc, l'affût à l'aigle royal après dépose d'une carcasse... Ici, ce sont les poissons mis à l'eau par Audun que les pygargues viennent chercher. Cela n'empêche pas que ce sont des animaux sauvages et non des rapaces de fauconnerie et surtout, que le spectacle est magnifique. Nous allons parcourir ainsi près de 80 km en deux sorties en mer à la recherche de ces oiseaux, et d'autres observations aussi (canards marins, cormorans huppés, courlis, goélands...). À chacune des deux sessions, nous rentrons congelés mais véritablement enrichis.

Un dernier restau et coucher tôt : demain, il y a de la route à faire.

Notre guide

Notre guide

Pygargues adultes (reconnaissables à leur queue blanche) en approche
Pygargues adultes (reconnaissables à leur queue blanche) en approche
Pygargues adultes (reconnaissables à leur queue blanche) en approche
Pygargues adultes (reconnaissables à leur queue blanche) en approche
Pygargues adultes (reconnaissables à leur queue blanche) en approche

Pygargues adultes (reconnaissables à leur queue blanche) en approche

Au moment de la capture
Au moment de la capture
Au moment de la capture

Au moment de la capture

Ce jeune est encore insuffisamment expérimenté

Ce jeune est encore insuffisamment expérimenté

Tels des avions
Tels des avions

Tels des avions

Un beau phare devant les montagnes de Tustna où nous étions deux jours plus tôt

Un beau phare devant les montagnes de Tustna où nous étions deux jours plus tôt

Rédigé par lta38

Publié dans #animaux

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article