Norvège J2 : les bœufs musqués

Publié le 13 Février 2018

Grâce aux informations providentielles suite à la rencontre d'un local, nous mettons à profit cette journée de grand beau pour aller observer les bœufs musqués sans attendre. Tout droit sorti d'un animal préhistorique, le bœuf musqué impose par sa masse, sa tranquillité, sa puissance, sa nonchalance et sa résistance à ce milieu hostile.  

Lever du jour à Hjerkinn ; une magnifique journée s'annonce !

Lever du jour à Hjerkinn ; une magnifique journée s'annonce !

Départ de la petite gare de Kongsvoll : ça meule !
Départ de la petite gare de Kongsvoll : ça meule !

Départ de la petite gare de Kongsvoll : ça meule !

Montée froide mais ensoleillée vers le Hogsnyta
Montée froide mais ensoleillée vers le Hogsnyta
Montée froide mais ensoleillée vers le Hogsnyta

Montée froide mais ensoleillée vers le Hogsnyta

Après 500 m de dénivelé et un peu de recherche sur une crête pelée par les vents (le Høgsnyta), nous trouvons trois troupeaux : une première dizaine mais à l'ombre, cinq individus mais beaucoup trop loin, repérés aux jumelles et enfin sept sur notre crête versant soleil et qui vont attirer toute notre attention. Nous resterons un moment en leur compagnie lors de cette belle journée aux températures oscillant autour des -20°C mais sans vent, chose rare ici. Une rencontre remplie d'émotions.

Les boeufs musqués
Les boeufs musqués
Les boeufs musqués
Les boeufs musqués
Les boeufs musqués
Les boeufs musqués
Les boeufs musqués

Les boeufs musqués

En plus, dans un beau cadre !!
En plus, dans un beau cadre !!
En plus, dans un beau cadre !!

En plus, dans un beau cadre !!

Quelques virages et nous revoici au point de départ à la petite gare de Kongsvoll.

Quelques virages et nous revoici au point de départ à la petite gare de Kongsvoll.

Il n'est que 14h et nous allons profiter du soleil jusqu'au bout en gravissant les 800 m bien plats du Midtre Syndre, nous offrant une lumière boréale terrible en cette fin de journée, et une bien bonne neige à skier. Une journée dépaysante au maximum, ponctuée aussi de petites rencontres (tétras-lyre, renard, lagopède...).

Grand plaisir que de fouler ces grandes étendues vierges de traces
Grand plaisir que de fouler ces grandes étendues vierges de traces
Grand plaisir que de fouler ces grandes étendues vierges de traces
Grand plaisir que de fouler ces grandes étendues vierges de traces
Grand plaisir que de fouler ces grandes étendues vierges de traces
Grand plaisir que de fouler ces grandes étendues vierges de traces
Grand plaisir que de fouler ces grandes étendues vierges de traces
Grand plaisir que de fouler ces grandes étendues vierges de traces
Grand plaisir que de fouler ces grandes étendues vierges de traces

Grand plaisir que de fouler ces grandes étendues vierges de traces

Nuit étoilée mais pas d'aurores boréales

Nuit étoilée mais pas d'aurores boréales

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse, #paysages, #animaux

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nicati Françoise 25/02/2018 17:37

Ces photos sont à couper le souffle et émerveillent celles et ceux qui ont la chance d'avoir pu les regarder, un tout grand merci !

lta38 25/02/2018 20:45

Merci. La suite très vite !

jerome dauvergne 25/02/2018 17:01

C'est superbe Lionel ! Je t'envie beaucoup !

lta38 25/02/2018 20:43

Merci Jérôme

Pascale Frantz 25/02/2018 12:22

Magnifique reportage! J'ai très très très envie d'y aller!

lta38 25/02/2018 15:57

Il ne faut pas hésiter si c'est possible ; en vous souhaitant autant de chance que nous !