Norvège J4 : bloqués par la tempête à Reinheim

Publié le 15 Février 2018

C'était quelque part une chose que nous voulions vivre. Et elle est arrivée au bon moment, laissant le meilleur à venir.

Le vent a forci dans la nuit. Des conditions apocalyptiques. La cabane ressent les rafales et prend toute la dimension d'un espace vital. Nous réussissons à porter la température à 12 degrés. C'est grand grand confort. Et même plus de 20 degrés à un moment : t-shirt de rigueur !! Dehors, le thermomètre ne monte guère au-dessus des -10/-12 degrés et le vent est terrible. Mis à part sur des coups de beau temps (vent de nord au Ventoux ou vent de sud sur les Préalpes), je n'ai jamais eu de telles conditions dans les Alpes. On ne reste pas longtemps dehors même bien équipés. La journée s'annonce comme une journée de repos entrecoupée de mini tours extérieurs pour "prendre la température", ainsi que pour récupérer de la neige à fondre, passer aux toilettes (petite cabane à 20 mètres) et s'immerger dans cette ambiance exceptionnelle. Rarement eu un tel contraste entre les éléments extérieurs et le confort intérieur : couettes, poêles, réservé de nourriture pour un régiment, chargeurs USB, lumière, vaisselle haut de gamme, gaz... absolument rien ne manque. Le tarif est à la hauteur pour une cabine non gardée (265 couronnes la nuitée avec l'adhésion) mais avec un tel équipement, c'est encore mieux que le gardiennage, sans les contraintes. D'autant que nous sommes seuls.

On va pouvoir tester les doudounes Terrex, en rajoutant l'obligatoire veste Goretex par dessus.

On va pouvoir tester les doudounes Terrex, en rajoutant l'obligatoire veste Goretex par dessus.

Tempête de neige
Tempête de neige
Tempête de neige
Tempête de neige

Tempête de neige

Coup d'oeil animé sur les conditions

Dans l'après-midi, la tempête semble se calmer. Du moins, la visibilité s'améliore. Nous tentons une sortie pour gagner, à un kilomètre et 150 mètres de dénivelé, une zone annoncée comme réceptrice de réseau mobile afin de donner des nouvelles. Par précaution, nous balisons à l'aller avec des piquets en roseau trouvés dans la remise. Bien nous en a pris : le vent revient et se déchaîne, ainsi que les nuages. Retour tendu. On ne voit presque rien. A la descente, en neige tassée, je prends droit dans la pente inclinée à 25 degrés. Face au vent, je descends à peine. Un truc de fou !!! Sans les piquets, c'eut été la mission pour retrouver la cabane.

Soirée paisible et même top confort en t-shirt : il fait 23 degrés dans notre abri !

Eric en profite pour peaufiner les réglages

Eric en profite pour peaufiner les réglages

Ambiance paisible et chaleureuse à l'intérieur
Ambiance paisible et chaleureuse à l'intérieur

Ambiance paisible et chaleureuse à l'intérieur

Rédigé par lta38

Publié dans #paysages

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article