Bêêêêêê !!!!

Publié le 28 Avril 2018

"Nos" "aventures" sont souvent sévèrement critiquées. Si l'on se limite aux commentaires sur ce blog, sur Facebook, sur la presse spécialisée..., elles sont plutôt sanctionnées d'émotions positives, d'émerveillement, de "bravos", d'envies... Mais c'est un faux aperçu, trompé par le fait que les lecteurs sont souvent des gens recherchant eux-aussi ce mode de vie. Il suffit à ces aventures d'être relayées par un média grand public pour que s'ouvre le vrai visage de notre monde.

"Nos" "aventures", ce sont les miennes, celles de François (Kern) parti en Alaska, celles de la famille Caudriller qui part pour un tour du monde à vélo, celles de tous ceux qui sortent des sentiers battus en parcourant le monde autrement qu'en étant en permanence devant le petit écran, au Mac Do, au super-marché, en vacances à la Grande-Motte ou au parc de jeu le mercredi après-midi. Ce qui n'empêche pas que la télé, c'est sympa, que le Mac Do, ça a plutôt bon goût (mais c'est pas top pour la santé et la planète), que c'est bien aussi d'aller de temps à autre faire bronzette sur une plage de sable. Et que les enfants aiment les parcs de jeux des jardins de ville...

Il faut aller lire les messages envoyés à nos amis à vélo dans La Dépêche. Je ne mettrai pas le lien ; si vous souhaitez en savoir plus, il vous faudra faire un peu de recherche. En résumé, une petite avalanche de messages considérant que de partir visiter la planète, à la rencontre des peuples, des paysages, avec des enfants, est d'une inconscience totale, une vie à côté de la plaque, un grand danger, devrait être interdit...

Mes propres expériences reçoivent très certainement le même écho, considérant que l'on met notre vie en jeu en faisant du ski dans la poudreuse, en pente raide, en grimpant, ... et que ce jeu n'en vaut pas la chandelle. Sans entrer dans le débat (déjà abordé sur ces pages) du coût imposé à la société.

Le monde d'aujourd'hui est "verrouillé" par les normes, les standards. Il faut être "conforme" à ce que la société met en place. Il faut entrer dans le moule. Sans nous en rendre compte, nous y sommes. Un soir, j'étais monté avec mes filles diner dans l'herbe sur les hauts de Bernin. La nuit tombait et une femme qui passait par là en promenant son chien nous a interpellés : "Monsieur, il ne faut pas rester là avec vos enfants ; vous avez besoin d'un toit pour la nuit ?". Nous n'avions pourtant pas l'apparence de clochards, bien équipés par Terrex and co. Mais sortant d'un standard, nous suscitions des interrogations.

Bêêêêêê, font les moutons !!!! Le monde souhaite que nous restions des moutons bien sages dans un troupeau bien gardé par le berger (chacun y verra le berger "officiel" qu'il veut), donnant des ordres à ses sbires (les patous), dans le but de le protéger (le troupeau). Si vous sortez du troupeau, on essaie de vous rattraper et vous vous faites engueuler avec retour à la maison à coups de bâtons.

Alors de grâce, si vous voulez être un mouton, je n'y vois pas d'inconvénient mais laissez tranquille ceux qui préfèrent être un chamois libre. Le mouton ne choisit pas, reste bien confortablement avec les siens mais au final, il finit découpé dans un abattoir ou bouffé par le loup.

Bon vent à Velove Family !

Une mini aventure à deux pas de la maison. Un peu de matériel et hop !
Une mini aventure à deux pas de la maison. Un peu de matériel et hop !
Une mini aventure à deux pas de la maison. Un peu de matériel et hop !
Une mini aventure à deux pas de la maison. Un peu de matériel et hop !
Une mini aventure à deux pas de la maison. Un peu de matériel et hop !

Une mini aventure à deux pas de la maison. Un peu de matériel et hop !

Rédigé par lta38

Publié dans #humeur

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cyril 30/04/2018 18:10

Conclusion: le secret du bonheur c'est de vivre caché !!!
Lionel ramasse les copies dans deux heures !!!

Cyril 30/04/2018 18:07

Salut Lionel, salut Mickael et Ketty Faurie.
Hé oui notre société est profondément divisée, sectorisée et communautarisée. Dans tous les domaines il y a les "pros" et les "antis" et dans chaque camp j'ai l'impression qu'une partie non négligeable devient de + en + virulente.
Certains propos sont vieux comme le monde, notamment à propos des secours en montagne "payés par NOS impôts", bref c'est toujours la même rengaine de la paille et de la poutre dans les yeux. A propos de secours en montagne, avez-vous vu que le rapport du GHM sur le sauvetage au Nanga Parbat (très factuel) vient de sortir ??
http://www.ghm-alpinisme.fr/dossiers.php?id=5

Bref, si ça se trouve, même dans votre propre famille, il peut se trouver des gens qui ne comprennent pas, voir qui désapprouvent vos pratiques "hors normes". Perso moi c'était ma mère qui me prenait pour un dingue. Bon, et puis après ?
Et voyez, moi-même je ne suis pas d'accord sur un point avec toi Lionel, et je vais te le dire: Non Lionel, le Mac Do ça n'a pas "plutôt bon goût" ! Mais bon, les goûts et les couleurs ! Tous les goûts sont dans la nature !

Après, moi je trouve ça plutôt rassurant d'être pris pour un sauvage par "une société" que je considère comme complètement dingue, par des gens qui ne pensent qu'au pognon ou au dernier Iphone ou à écraser leurs collègues de boulot pour grimper dans la hiérarchie ...

On pourrait en écrire des pages ... une encyclopédie ! à propos de ce fossé entre le monde de la nature, du sauvage, du gratuit et de l'effort physique et le monde de la "civilisation", du fric, et de la recherche du moindre effort ... ça remonte à Rousseau tout ça, au moins !!! Ajoutez la période 39-45, les maquisards, le Conseil de la Résistance ... puis les politiques de "démocratisation" de la montagne, la construction des stations de ski ... pour finir avec Wauquiez ! Les valeurs fluctuent au fil du temps !

Je repense à cette dame qui vous a interpellés: peut-être vous-a -t-elle pris pour une famille de migrants et peut-être voulait-elle simplement vous venir en aide ???

Bon, ma femme m'appelle, ce soir on a "apéro dinatoir" chez des amis, il faut que je me sorte les doigts du clavier !

Je ne souhaite qu'une seule chose: que "nous" ne devenions jamais trop nombreux afin de réussir à conserver nos petits "jardins sauvages peinards et secrets rien qu'à nous" !! Comment ça ? Moi conservateur ????

lta38 30/04/2018 21:43

Salut Cyril. Merci de ton message ! Très intéressant au passage le rapport du GHM. Je vais le partager. Faut qu'on discute de tout ça de vive voix. J'avais dit que je te contacterai quand je serai dans le coin mais tu sais comme ça se passe... On dit, on ne prend pas le temps... A faire sans faute avant la fin de l'année ! Au plaisir de te lire.

mickael26 30/04/2018 10:09

Salut Lionel,
Je viens souvent sur ton blog même si je ne commente pas souvent...
Je ne me pose pas autant de questions : je suis en montagne très (extrêmement) souvent...et alors ?
J' adore ça, j' y passe à peu près tout mon temps libre, et si j' avais plus de temps libre j' y passerais encore plus de temps !
Tu ne dois rien à personne là haut (non non non !), tu paies tes impôts (je pense), tu n' obliges pas tes filles à te suivre (il me semble)
Alors vas y encore plus souvent !
Pourquoi se préoccuper de ce que pensent les gens?
Je me suis mis au bivouac pour y passer encore plus de temps !
Je prends des CP pour le Brame (plutôt qu' en Juillet Août) et vais de plus en plus loin dans la forêt y trouver un coin encore relativement peinard.
Je pars de plus en plus loin des coins trop fréquentés
Je monte le soir même pour une paire d' heures (malgré 1h30-2h00 de voiture)
Ce qu' en pensent les gens ? je m' en fous je fais ça pour moi, je tiens un blog pour moi, pour ceux que ça intéresse et ceux qui s' en foutent n' y viennent pas ça s' arrête là !
Les photos de cet article sont parlantes : un tarp, un réchaud un mug et un parevent ! de quoi as tu besoin de plus à l' instant où tu prends ces photos ? de rien de plus !
Ces instants dans ces montagnes qu' on adore n' ont pas de prix ! Allons y le plus souvent possible !
Ta pratique est certainement plus "à risques" que la mienne (escalade, ski, alpinisme) et alors ? tu ne mets que TA vie en danger ça ne regarde donc que TOI (et ta famille)
99.9% de la population ne comprends pas ça mais peu importe !
Quand je vais en montagne je le fais pour moi ! et pour personne d' autre, je prends ces instants plus ou moins loin de la civilisation comme du bonus. Et je ne me demande certaaaaaaaaaainement pas ce qu' en pensent les autres !
Et si on me prend pour un malade (quand on me croise tout de kaki vêtu) ? franchement ? c' est le dernier de mes soucis ;-)
Alors certes mon avis est très subjectif et forcément biaisé -parce que passionné- et peut être parce que je ne suis pas sur ces réseaux dits "sociaux" et que ma pratique est peut être très marginale, mais je pense quand même qu' il y a des activités moins saines que la montagne et tout aussi dangereuses (mais je ne vais pas trop m' écarter du sujet)
Peut être le montagnard est il plus égoïste ou en tout cas plus solitaire que la moyenne.... on en revient au mouton dont tu parles dans ton article et moi je viens de boucler la boucle ;-)
Profite bien de la montagne !
A+ ;-)

lta38 30/04/2018 21:37

Bonsoir Mickael. Quand je suis dehors, je me dis aussi que si je le pouvais, je ferais ça tous les jours. Idem de mon côté : je vais sur ton blog mais ne commente pas. Je passe déjà trop de temps sur le mien et tout ce qui va avec alors... Continue à suivre le chemin qui te convient et régale-toi ! Merci de ta contribution et au plaisir.