Le 16 août

Publié le 16 Août 2018

Comme toutes les dates marquant une "époque" particulière de l'année, elle reste fictive mais le 16 août me donne le sourire. Pourtant, les trois-quarts de mes vacances d'été ont été consommés et la rentrée approche à grands pas. Les jours diminuent à vitesse grand V... Et pourtant... Le 16 août marque pour moi plusieurs bonnes choses :
- La première, c'est qu'on a passé la fatidique date du 15 août et que c'est la dernière semaine de forte fréquentation de nos montagnes
- Cela coïncide généralement avec la fin des fortes chaleurs ; au pire, les nuits devenant relativement longues, la température nocturne est toujours acceptable même par canicule en journée

- Plus proche de début septembre que de début août, on approche psychologiquement de l'automne, ma saison préférée
- Grosso modo deux mois après le solstice d'été, on commence à retrouver des lumières intéressantes pour la photo et tout simplement pour les yeux
- Cette date coïncide généralement avec les bonnes cueillettes de fin d'été (baies, champignons...)

Chose vérifiée avec les filles pour cette première cueillette de myrtilles. La question étant parfois posée et ce genre de billet pouvant être sujet à commentaires, voici quelques précisions :
- Le "gain écologique" n'est pas du tout évident avec le déplacement en voiture par rapport à un achat de myrtilles cultivées mais pour moi, ce genre de sortie est un plaisir et surtout pas une obligation. Il est probable que je serais sorti autrement ce jour-là et donc, consommé tout autant du gasoil. Du coup...
- En revanche, cela permet de ne pas cautionner toutes les agricultures de cette plante qui ne respectent pas un cahier des charges de développement durable.
- Si tout le monde faisait pareil (même pas besoin d'aller jusque là ; si nous étions dix/vingt (?) fois plus nombreux à le faire), la plante serait menacée. J'imagine que dans ce cas, la réglementation se durcirait. Il suffirait donc de la respecter. A ce jour, étant donnée l'abondance de la myrtille dans "mes" montagnes, il n'y a pas lieu de légiférer au-delà, à mon humble avis.
- En terme de réglementation, il est autorisé de ramasser la myrtille au peigne en Savoie, et en Isère aussi mais après le 15 août. Du coup, j'aime bien le 16 ! Concernant les quantités, il y a une limite en Isère : un kilo par jour et par personne.

Le 16 août
Le 16 août

Rédigé par lta38

Publié dans #récoltes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article