Première incursion sur les glaciers norvégiens

Publié le 16 Avril 2019

Pas mal de tergiversations avant de démarrer. Quelle neige allons-nous trouver en nord ? La veille, le seul passage nord effectué était en montée et c'était plutôt moyen. D'un autre côté, ce grand vallon accessible par un bon sentier nous tend les bras.

Dans une optique de découverte, on se laisse finalement tenter par ce versant. On reste donc sur le même lac mais on change de rive. Départ juste au-dessus de Oppstryn : une piste forestière nous permet de monter se garer à presque 200 m d’altitude : il n’y aura que 200 m de portage. On remonte tout le Fosdalen puis le Skålabreen pour rejoindre un sommet non nommé à 1678 m. Très pointu, c’est l’arrivée logique de cet itinéraire à partir du moment où on veut limiter le déplacement quasi plat et interminable sur la calotte glaciaire à réserver au ski-cross. Une première descente en face sud-est et la neige est transformé parfaite. Remise des peaux vers une face sud et retour sur ce même sommet : on aura dépassé les deux kilomètres verticaux aujourd’hui. Et le meilleur nous attend : la descente plein nord qui se révèlera en poudre tassée exceptionnelle par le très beau Vesledalen. Mille mètres de ski soutenu dans cette neige inespérée. On savoure cette belle sortie par une longue pause au soleil aux cabanes de Fosdalssætra. Deux jours de ski ici et carton plein. Pas vu le moindre randonneur et à peine quelques bribes de traces. C'est sûr, on n'est pas en Belledonne.

Approche dans le Fosdalen. On voit au fond les cabanes où on a chaussé les skis. Et les trois traces assez récentes de skieurs sans doute descendus à vue

Approche dans le Fosdalen. On voit au fond les cabanes où on a chaussé les skis. Et les trois traces assez récentes de skieurs sans doute descendus à vue

Aperçu de la montée
Aperçu de la montée
Aperçu de la montée
Aperçu de la montée
Aperçu de la montée
Aperçu de la montée
Aperçu de la montée

Aperçu de la montée

Arrivée sur la calotte glaciaire

Arrivée sur la calotte glaciaire

Descente en face sud : neige parfaite. On skie toutefois avec un chouia de retenue en raison de l'engagement : réseau mobile généralement excellent en vallée mais pas partout en altitude évidemment, nous ne sommes que deux donc moins évident en cas de pépin et on ne pourra pas compter sur les autres randonneurs vu que c'est le désert total
Descente en face sud : neige parfaite. On skie toutefois avec un chouia de retenue en raison de l'engagement : réseau mobile généralement excellent en vallée mais pas partout en altitude évidemment, nous ne sommes que deux donc moins évident en cas de pépin et on ne pourra pas compter sur les autres randonneurs vu que c'est le désert total

Descente en face sud : neige parfaite. On skie toutefois avec un chouia de retenue en raison de l'engagement : réseau mobile généralement excellent en vallée mais pas partout en altitude évidemment, nous ne sommes que deux donc moins évident en cas de pépin et on ne pourra pas compter sur les autres randonneurs vu que c'est le désert total

Neige excellente aussi en face nord, type poudre tassée. C'est sûr, on va revenir dans ce secteur.
Neige excellente aussi en face nord, type poudre tassée. C'est sûr, on va revenir dans ce secteur.
Neige excellente aussi en face nord, type poudre tassée. C'est sûr, on va revenir dans ce secteur.
Neige excellente aussi en face nord, type poudre tassée. C'est sûr, on va revenir dans ce secteur.
Neige excellente aussi en face nord, type poudre tassée. C'est sûr, on va revenir dans ce secteur.

Neige excellente aussi en face nord, type poudre tassée. C'est sûr, on va revenir dans ce secteur.

Rédigé par lta38

Publié dans #ski-glisse

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article