Brame 2019 acte IV : le festival

Publié le 10 Octobre 2019

Deux options s’offrent à moi pour le brame. La première consiste à aller se poster sur un secteur fréquenté par les cerfs comme une souille ou un replat en lisière de forêt. Avantage : ces moments d’affûts sont de très grands moments lorsqu’un cerf se pointe. Avec une belle proximité. Inconvénients : frustration lorsque rien ne se passe et peu ou pas d’observation. La seconde option consiste à aller se poster en lisière de forêt avec vue sur un milieu ouvert fréquenté par les animaux. Avantage : on profite à la fois du son et de l’image même si on venait à ne pas faire de photo correcte pour des raisons d'éloignement. Inconvénients : la proximité avec les animaux est plus rare ; les observations sont plus lointaines. C’est parfois moins bien aussi pour les photographes. Pour cette journée annoncée grand beau après une petite chute de neige jusqu’à 1500 m, je choisis l’option 2 avec l’espoir de faire de belles images d’ambiance. J’espère notamment mettre encore en valeur les animaux au milieu des myrtilles couleur rouge, le tout saupoudré de neige. Et c’est un peu ce qui va se passer. Cette sortie aura été riche en enseignements également. Je pense qu’en secteur découvert, après recoupement de sorties, les cervidés font comme les rennes : ils marchent face au vent. Du coup, par vent de nord, ils seront majoritairement dans la combe la plus au nord et inversement. Merci Thomas de m'avoir incité à mettre l'accent là-dessus. On continue à en apprendre... Place aux images.

Le premier cerf avant le lever du soleil
Le premier cerf avant le lever du soleil

Le premier cerf avant le lever du soleil

Sur les crêtes, ça s'active
Sur les crêtes, ça s'active

Sur les crêtes, ça s'active

Ce dix cors viendra défier le douze cors local

Ce dix cors viendra défier le douze cors local

Le douze local. Le maître des lieux
Le douze local. Le maître des lieux

Le douze local. Le maître des lieux

Qui me gratifie d'un passage à proximité pile où je le souhaitais, avant de rejoindre le couvert de vernes.
Qui me gratifie d'un passage à proximité pile où je le souhaitais, avant de rejoindre le couvert de vernes.
Qui me gratifie d'un passage à proximité pile où je le souhaitais, avant de rejoindre le couvert de vernes.
Qui me gratifie d'un passage à proximité pile où je le souhaitais, avant de rejoindre le couvert de vernes.
Qui me gratifie d'un passage à proximité pile où je le souhaitais, avant de rejoindre le couvert de vernes.
Qui me gratifie d'un passage à proximité pile où je le souhaitais, avant de rejoindre le couvert de vernes.
Qui me gratifie d'un passage à proximité pile où je le souhaitais, avant de rejoindre le couvert de vernes.
Qui me gratifie d'un passage à proximité pile où je le souhaitais, avant de rejoindre le couvert de vernes.

Qui me gratifie d'un passage à proximité pile où je le souhaitais, avant de rejoindre le couvert de vernes.

Changement de vallon après que la place a été laissée libre. Midi ; les cerfs sont très nombreux (je dénombrerai 12 mâles et près de 15 biches). Premières observations lointaines histoire de bien repérer tous les protagonistes
Changement de vallon après que la place a été laissée libre. Midi ; les cerfs sont très nombreux (je dénombrerai 12 mâles et près de 15 biches). Premières observations lointaines histoire de bien repérer tous les protagonistes
Changement de vallon après que la place a été laissée libre. Midi ; les cerfs sont très nombreux (je dénombrerai 12 mâles et près de 15 biches). Premières observations lointaines histoire de bien repérer tous les protagonistes

Changement de vallon après que la place a été laissée libre. Midi ; les cerfs sont très nombreux (je dénombrerai 12 mâles et près de 15 biches). Premières observations lointaines histoire de bien repérer tous les protagonistes

Une croupe boisée me permet d'approcher non sans immenses précautions. Je vais mettre une heure pour faire 100 m de dénivelé négatif. Les animaux brament en plein soleil tel ce douze cors, pendant que moi je me pèle l'ognon à l'ombre, les pieds gelés dans une mixture de neige et de boue
Une croupe boisée me permet d'approcher non sans immenses précautions. Je vais mettre une heure pour faire 100 m de dénivelé négatif. Les animaux brament en plein soleil tel ce douze cors, pendant que moi je me pèle l'ognon à l'ombre, les pieds gelés dans une mixture de neige et de boue
Une croupe boisée me permet d'approcher non sans immenses précautions. Je vais mettre une heure pour faire 100 m de dénivelé négatif. Les animaux brament en plein soleil tel ce douze cors, pendant que moi je me pèle l'ognon à l'ombre, les pieds gelés dans une mixture de neige et de boue
Une croupe boisée me permet d'approcher non sans immenses précautions. Je vais mettre une heure pour faire 100 m de dénivelé négatif. Les animaux brament en plein soleil tel ce douze cors, pendant que moi je me pèle l'ognon à l'ombre, les pieds gelés dans une mixture de neige et de boue

Une croupe boisée me permet d'approcher non sans immenses précautions. Je vais mettre une heure pour faire 100 m de dénivelé négatif. Les animaux brament en plein soleil tel ce douze cors, pendant que moi je me pèle l'ognon à l'ombre, les pieds gelés dans une mixture de neige et de boue

Un intrus, enfin, plusieurs. Une harde de quatre chèvres et leurs cabris passent à proximité de mon filet de camouflage

Un intrus, enfin, plusieurs. Une harde de quatre chèvres et leurs cabris passent à proximité de mon filet de camouflage

Au-dessus, ça s'excite. Ce huit cors sombre ne lâche pas les deux biches qui traînent autour d'un bosquet
Au-dessus, ça s'excite. Ce huit cors sombre ne lâche pas les deux biches qui traînent autour d'un bosquet

Au-dessus, ça s'excite. Ce huit cors sombre ne lâche pas les deux biches qui traînent autour d'un bosquet

Un cerf vient le défier. Malgré une plus grosse ramure, il repartira avec une belle leçon et un bois en moins.
Un cerf vient le défier. Malgré une plus grosse ramure, il repartira avec une belle leçon et un bois en moins.

Un cerf vient le défier. Malgré une plus grosse ramure, il repartira avec une belle leçon et un bois en moins.

Plus haut, c'est également bien animé
Plus haut, c'est également bien animé

Plus haut, c'est également bien animé

Super moment : ce cerf va m'offrir une proximité relative que je trouve parfaite pour les images.
Super moment : ce cerf va m'offrir une proximité relative que je trouve parfaite pour les images.
Super moment : ce cerf va m'offrir une proximité relative que je trouve parfaite pour les images.

Super moment : ce cerf va m'offrir une proximité relative que je trouve parfaite pour les images.

Il faut bien rentrer et je suis complètement encerclé. Je me creuse la tête pour limiter le dérangement et profite d'une accalmie vers 16h pour "raser les murs" (i.e. traverser la combe à la limite des bosquets de vernes), laissant les animaux à leurs ébats un peu plus haut. Cependant, et je l'avais vu aux jumelles, deux cerfs et deux daguets sont sur le dernier passage obligé pour quitter la combe. Je dérange deux biches que je n'avais pas vu ; le cerf, alors couché, se lève, et prend tranquillement la même direction.

Il faut bien rentrer et je suis complètement encerclé. Je me creuse la tête pour limiter le dérangement et profite d'une accalmie vers 16h pour "raser les murs" (i.e. traverser la combe à la limite des bosquets de vernes), laissant les animaux à leurs ébats un peu plus haut. Cependant, et je l'avais vu aux jumelles, deux cerfs et deux daguets sont sur le dernier passage obligé pour quitter la combe. Je dérange deux biches que je n'avais pas vu ; le cerf, alors couché, se lève, et prend tranquillement la même direction.

Tout en continuant à bramer au milieu de l'endroit rêvé. je termine avec deux images que j'adore, le tout sous un ciel voilé à ce moment-là, faisant davantage ressortir les couleurs.
Tout en continuant à bramer au milieu de l'endroit rêvé. je termine avec deux images que j'adore, le tout sous un ciel voilé à ce moment-là, faisant davantage ressortir les couleurs.

Tout en continuant à bramer au milieu de l'endroit rêvé. je termine avec deux images que j'adore, le tout sous un ciel voilé à ce moment-là, faisant davantage ressortir les couleurs.

Et les deux daguets en-dessous. Je vais attendre qu'ils soient hors de ma vue pour passer.

Et les deux daguets en-dessous. Je vais attendre qu'ils soient hors de ma vue pour passer.

Parti de la maison à 5h, je rentre à 19h (!!!). Une journée complète d'immersion brame où je ne rencontrerai qu'un seul randonneur à cinq minutes du parking au retour. Trois sorties en trois semaines sur mes deux secteurs préférés. Je ne pense toutefois pas y retourner cette année. Les animaux sont vraiment paisibles. Ne leur mettons pas trop la pression même si j'ai tout fait pour limiter le dérangement.

Rédigé par lta38

Publié dans #brame du cerf, #Belledonne

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Emmanuelle Straub 19/09/2020 01:04

Bonjour
Magnifiques photos sur tous les articles sur le brame. J'aimerais y emmener ma fille. Dans quel secteur étiez vous ?
Merci !
Emmanuelle Straub

lta38 20/09/2020 11:10

Bonjour. Et d'abord merci ! Bon, pour les infos, ce sont des coins très sensibles encore préservés des foules (et en même temps, difficilement accessibles avec beaucoup de marche en terrain chaotique) donc je ne donne pas d'informations précises mais vous trouverez sans doute beaucoup d'informations par ailleurs sur des sites grand public ou on peut les entendre sans déranger aux heures adéquates (matin et soir) comme le plateau d'Ambel (un peu loin et fréquenté mais écoute garantie et observations fort probables depuis la butte du Serrou), l'entrée des gorges du Méaudret juste en aval de Méaudre... Bonnes balades dans cette belle saison qui commence !

Sarah Rey-tinat 12/10/2019 19:35

Superbes images!!
Magnifique reportage!!!
On est en immersion avec vous au milieu de la nature juste pour regarder discrètement ces animaux rois de nos montagnes sans les déranger dans leur quête amoureuse.
Bravo; votre patience vous a permis de superbes clichés.
Et surtout merci de nous les partager, je pense ne pas être la seule à vous congratuler et surtout à vous motiver pour continuer car on adore!!!!
A bientôt pour vos prochains reportages...

lta38 19/10/2019 18:29

Merci beaucoup pour votre message qui m'encourage à poursuivre ce travail de partage.

Françoise L 12/10/2019 19:03

Magnifique !

lta38 19/10/2019 18:29

Merci Françoise !