J-1

Publié le 10 Mai 2020

On y est. C'est demain. On ne sait pas pour combien de temps. Va-t-on vers une "libération" progressive ou vers un futur "re-"confinement ? Devin qui peut l'annoncer. En attendant, de plus en plus de voix s'élèvent pour dénoncer les incohérences du système et peut-être aussi une occasion saisie pour davantage de surveillance de la population. En ce qui concerne la montagne, la Haute-Savoie a montré l'exemple. En toute logique, l'Isère devrait suivre. Les mesures annoncées par le sept-quatre sont les suivantes :
- Toutes activités autorisées sauf spéléologie
- Groupes de plus de 10 personnes interdits
- refuges / cabanes interdits

Ces règles s'accompagnent de recommandations de bon sens : reprise progressive en-dessous de son niveau pour limiter les risques et éviter les lieux à forte fréquentation. Cinq mètres d'écart (entre deux personnes) pour la randonnée ; dix mètres d'écart à vélo ou course à pied. L'interdiction des cabanes non gardées me paraît aussi être du bon sens : si elles sont autorisées, on ne pourra pas empêcher les échanges rapprochés entre personnes de foyers différents. Le respect de ces règles et des recommandations est important pour ne pas compromettre notre liberté dans les jours à venir.

Sur le terrain, le relâchement est déjà bien visible depuis plusieurs jours. Des personnes commencent à se rendre en voiture sur les parkings de randonnée. D'autres postent leur sortie bien au-delà du kilomètre sur les réseaux sociaux. Cela me surprend un peu :
- si on a réussi à se contenir et ne pas publier pendant près de deux mois, pourquoi ne le fait-on pas jusqu'au bout ?
- quel dommage de risquer les 135€ dans les derniers jours
Je précise qu'il y a des procès verbaux qui ont été dressés suite à des publications sur les réseaux sociaux. Il y a là un gros sujet de discussion mais je ne le lancerai pas aujourd'hui ici.

Je ne juge pas la sortie en elle-même. D'ailleurs, certains doivent s'interroger sur ce que j'ai fait durant ces deux mois. Je ne dirai rien de plus que ce qui est publié sur ce blog... J'ai dénoncé l'incohérence de ces privations dans la seconde partie de ce confinement en expliquant pourquoi et ne reviendrai pas dessus. Au passage, une bonne chose, la fin de cette attestation dérogatoire qui me sort par les trous du nez.

Allez, on y est. Essayons d'agir avec discernement et de rester positif pour la suite. Quelques photos d'oiseaux. Ca chante beaucoup moins ; les oiseaux sont affairés avec la nidification. La huppe fasciée est toujours là. Je l'observe furtivement pratiquement tous les jours mais elle est totalement silencieuse. Je comprends ça comme un signe de la nidification mais quant à être capable de la prouver...

Le moineau friquet. Oublié ? Méconnu ? En régression ? Sans doute un peu des trois et pourtant, un petit passereau fort sympathique à regarder.
Le moineau friquet. Oublié ? Méconnu ? En régression ? Sans doute un peu des trois et pourtant, un petit passereau fort sympathique à regarder.

Le moineau friquet. Oublié ? Méconnu ? En régression ? Sans doute un peu des trois et pourtant, un petit passereau fort sympathique à regarder.

La mésange bleue. Photo croppée.

La mésange bleue. Photo croppée.

Vue plusieurs fois depuis la début du confinement : la fauvette à tête noire.

Vue plusieurs fois depuis la début du confinement : la fauvette à tête noire.

Martinet noir

Martinet noir

Rédigé par lta38

Publié dans #humeur, #animaux

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Den's 10/05/2020 19:30

Bonsoir Lionel,
Merci beaucoup pour ces belles images d'oiseaux qui ont agréablement accompagné notre confinement.
Une mention spéciale pour le martinet qui n'est pas facile à photographier en plein vol !

Pour le reste, je te confirme que la montagne se repeuple d'humains peu à peu depuis plusieurs semaines déjà ; mais tout le monde joue le jeu de la sécurité et de la distanciation physique. Du bon sens quoi... ;-)
Bonne reprise de ton coté, et au plaisir.

lta38 12/05/2020 08:20

Merci de tes encouragements et de tes nouvelles Den's. Bonne reprise à toi et à la prochaine !