Hiver précoce

Publié le 13 Octobre 2020

Parenthèse ensoleillée pour ce mardi matin et ce mardi uniquement (bon, en fait, les prévisions ne se sont pas vraiment réalisées car le lendemain, il faisait grand beau au-dessus d'une magnifique mer de nuages à 2200 m d'altitude au lieu des dix centimètres de neige prévus...). Enfin, disons que depuis le 25 septembre, les heures de soleil sont extrêmement comptées. Aussi, je décide de ne pas laisser passer la fenêtre et d'aller prendre un bain de soleil de type "or et blanc" sur les hauteurs de Belledonne. En choisissant un départ élevé (Valpelouse), je profite de la neige dès le parking et donc, sans trop patauger dans la gadoue. Certes, ce col d'Arpingon est un peu loin au regard du dénivelé et le retour s'effectue par le même itinéraire. Mais les vues sont superbes et le décor bien au rendez-vous. Et pour finir, sur le chemin du retour, un tête à tête avec deux grands corbeaux. Un oiseau que l'on observe régulièrement, souvent entendu avant d'être vu, mais aussi "laissé de côté" (considéré comme moins "beau", moins "noble" qu'un rapace). C'est pourtant un bel oiseau, avec des reflets violacés bien mis en évidence par la dynamique d'un capteur plein format.

Parenthèse hivernale prolongée
Parenthèse hivernale prolongée
Parenthèse hivernale prolongée
Parenthèse hivernale prolongée
Parenthèse hivernale prolongée
Parenthèse hivernale prolongée
Parenthèse hivernale prolongée

Parenthèse hivernale prolongée

Grands corbeaux
Grands corbeaux
Grands corbeaux

Grands corbeaux

Rédigé par lta38

Publié dans #Belledonne, #paysages, #animaux, #randonnée sportive

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pierre Jouet 16/10/2020 15:45

Merci, au plaisir de vous voir sur mon blog. https://pierre-jouet.blogspot.com/